• Home
  • ECONOMIE
  • Le secteur minier burundais : ce qu’il faut savoir
ECONOMIE

Le secteur minier burundais : ce qu’il faut savoir

Il n’est point nécessaire de le prouver. Le Burundi regorge un potentiel minier important. Et malgré son exploitation pour la plupart artisanal, des velléités pour l’industrialisation de ce secteur commencent à faire signe.

Des entreprises comme Raining Mining Burundi pour les terres rares à Gakara en province de Bujumbura-rurale, Tantalum Mining Company (Taminco) pour le coltan et la cassitérite sur les périmètres de Kabarore et Murehe en province de Kayanza, Burundi Mining Metallurgy International pour le nickel et les minerais associés dans la commune de Musongati en province de Rutana et Tanganyika Gold pour l’or et les minerais associés (argent et cuivre) dans la commune de Mabayi en province de Cibitoke, African mining Burundi à Butihinda, etc. sont là pour le confirmer.

Une preuve que des entreprises d’extractions minières ont pignon sur rue par les temps qui courent, attirées à coup sûr par un secteur d’une rentabilité qui n’est plus à démontrer. Le kilo d’or s’achète à 400 USD, et  son marché n’est pas toujours transparent.

Une législation conséquente

Pour venir à bout de cette anarchie et maximiser par là les recettes minières, le pays s’est doté d’un code et d’un Continuer la lecture de cet article sur YAGA BURUNDI

Related posts

Le Chef de l’Etat satisfait de sa récolte de café

RTNB BURUNDI

L’Ombudsman Burundais réunit le personnel du FONIC

RTNB BURUNDI

Le Ministre Déo Guide Rurema ravit des activités de l’entreprise FOMI

RTNB BURUNDI

Leave a Comment