LE JOURNAL.AFRICA
ECONOMIE

Ruyigi: les travaux de développement en commune Gisuru vont bon train

La commune de Gisuru de la province Ruyigi a procédé mardi 23 avril 2019 à la distribution de 1350 chèvres aux 70 coopératives dans les zones de Nyabitare, Gisuru et Ndemeka. Chaque coopérative a reçu 19 chèvres.

L’administrateur de la commune Gisuru a fait savoir que le projet d’octroi du bétail à la population a été financé par la commune elle-même grâce aux 500 millions de francs burundais alloués aux communes pour la réalisation des projets de développement.

Cette activité a été rehaussée par le Gouverneur de la province Ruyigi Elie Bashingwa. Il a lancé un appel vibrant aux bénéficiaires de ces chèvres de ne pas les vendre, car chaque membre de la coopérative devra recevoir au moins une chèvre à travers les chaînes de solidarité.
Pour mieux suivre la santé animale de ces chèvres, la commune a prévu dans chaque zone un technicien vétérinaire.

Après la distribution des chèvres, le Gouverneur de la province Ruyigi a visité les différents chantiers en cours dans la commune de Gisuru.

En premier lieu, le Gouverneur de la Province Ruyigi Elie Bashingwa en compagnie de l’administrateur de Gisuru a visité le marché moderne de la commune Gisuru en cours de construction par l’ABUTIP. Le marché est construit dans le cadre du développement local et sera équipé par plus de 300 échoppes, 2 hangars, une boucherie + chambre froide ainsi qu’un bloc administratif. Les travaux se trouvent à 60% d’exécution et prendront fin au mois d’août 2019.

Elie Bashingwa a ensuite visité une unité de transformation d’huile de palme et de savons en cours de construction. Les études effectuées par la société Savonor ont montré que la région du Kumoso est favorable pour la plantation des palmiers à huile, a indiqué l’administrateur de la commune Gisuru.
Il a aussi fait savoir que la commune a acheté 11 moto pompes pour pratiquer l’irrigation des marais en cas de carence de pluies ou pendant la saison sèche. Ces machines seront octroyées à la population regroupée en coopératives.

Le financement de tous ces projets est également issu des 500 millions de francs burundais que le Gouvernement accorde à toutes les communes du Pays via le FONIC, a précisé l’administrateur de Gisuru.

Articles similaires