• Home
  • SANTE
  • Soins d’urgence sans conditions pour les accidents routiers : qu’est-ce qui va changer ?
SANTE

Soins d’urgence sans conditions pour les accidents routiers : qu’est-ce qui va changer ?

« Il est strictement interdit de demander avant 48 heures la caution à une victime d’un accident de la voie publique», lit-on dans la correspondance du ministre de la Santé et de la lutte contre le SIDA adressée à tous les directeurs des hôpitaux en date du 08/02/2019.  Une mesure qui a fait des heureux.

La correspondance du ministre  stipule « qu’il faut accueillir le blessé et le prendre en charge en urgence, le stabiliser et procéder à la demande de caution après trois jours». Et cela au grand plaisir d’Anaclet, un garde-malade qui fait soigner son frère blessé au cours d’un accident de route.

Je l’ai rencontré dans l’hôpital Roi Khaled au chevet de cet accidenté alité aux urgences. Anaclet n’était pas au courant de la mesure salutaire du ministre. En dépit de l’ignorance de la décision ministérielle, il jubile et indique que : « Cette mesure est d’une importance capitale; je n’avais pas compris comment... Continuer la lecture de cet article sur YAGA BURUNDI

Related posts

Lèpre : «J’ai remarqué une tache indolore sur ma peau…»

YAGA BURUNDI

Ibitaro bikuru vya Ngozi: batondera imiti nk’abarondera isakaramentu!

YAGA BURUNDI

Bujumbura : abivuriza kw’ikarata y’abarimyi « CAM » bari mu gahinda

YAGA BURUNDI