LE JOURNAL.AFRICA
SANTE SOCIETE

VIH/ Sida-Tanzanie : tous ensembles, mettons fin au Sida, éradiquons les inégalités liées à cette épidémie

La Tanzanie comme tant d’autres pays du monde font face aux menaces du VIH/ Sida. Le combat est loin d’être terminé. Lutter contre le sida et les inégalités liées à cette épidémie n’est pas une promesse nouvelle. Mais  la situation n’a fait que s’accroître. La priorité est de mettre l’accent sur l’égalité, mettre fin au sida et éradiquer les épidémies.

La Journée mondiale de lutte contre le sida est célébrée chaque année le 1er Décembre. Cette journée sera célébrée à Mbeya en Tanzanie sous le thème “Mettre l’accent sur l’égalité, mettre fin au sida et éradiquer les épidémies’’. Ce thème a été lancé dans une allocution de la vice-présidente de l’Assemblée nationale de la République-Unie de Tanzanie, la  Dr Tulia Ackson. C’était lors du lancement de la journée mondiale de lutte contre le sida ce jeudi 24 Novembre.

Cependant les experts dans les domaines de santé, les membres du gouvernement ainsi que les membres des diverses parties prenantes échangeront d’idées et discuteront des succès, des défis ainsi que des stratégies pouvant améliorer la riposte du VIH sida a déclaré le commissaire régional de Mbeya, Juma Homera.

La représentante du Conseil national des personnes vivant avec le VIH (NACOPHA) et  présidente du Forum Femmes et VIH/SIDA Joseline Mtono, a déclaré que le Conseil était prêt à continuer de coopérer avec le gouvernement et les parties prenantes dans la lutte contre le VIH/SIDA.

A lire : AVC : deuxième cause de mortalité en Afrique

Plusieurs activités seront mises en place

Au cours de la semaine de commémoration de la journée mondiale de lutte contre le sida, les divers services seront mis en place par des spécialistes de domaines différents. Notamment le dépistage du VIH, des maladies chroniques non transmissibles comme le diabète, l’hypertension artérielle, le dépistage du cancer du col de l’utérus, la nutrition, l’éducation et la couverture vaccinale de la Covid 19. Il y aura aussi le dépistage de la tuberculose etc.

Le directeur général de l’Institut tanzanien de lutte contre le sida (TACAIDS), le Dr Leonard Maboko, a appelé les habitants de la région et des environs à se manifester en grand nombre pour accéder aux services qui leur  seront fournis.

Ces activités prendront fin le 1er Décembre en présence de la ministre d’État chargée du Cabinet du Premier ministre, de la Politique, de la Coordination, du Parlement, du Travail, de la Jeunesse et des Personnes handicapées, Jenister Mhagama. D’autres membres du gouvernement et différents partenaires seront là.

Rappelons que les nouvelles infections à VIH ont baissé de 18 % entre 2010 et 2016, pour atteindre un chiffre estimé à 55 000 nouvelles infections à VIH en 2016. Malgré ces progrès constants, le pays doit en faire davantage pour mettre un terme aux nouvelles infections à VIH.

A lire aussi : L’OIM en Tanzanie cible la santé, la mobilité et la prévention du VIH à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida

Joachim Nyambo

Articles similaires

Réseaux sociaux : On se connait mais…pas tout à fait !

AKEZA NETWORK

COVID-19: les pays à revenu faible attendent avec désespoir le soutien des géants

LE JOURNAL.AFRICA

Coronavirus: la FEC crée une caisse de solidarité au Sud-Kivu

OKAPI CONGO
%d blogueurs aiment cette page :