LE JOURNAL.AFRICA
DIPLOMATIE SOCIETE

UE: 40 millions d’euros pour appuyer les programmes du HCR dans la région des Grands Lacs

L’Union européenne prévoit de débloquer une enveloppe de 40 millions d’euros pour soutenir les actions du HCR dans la région des Grands Lacs.  À travers cette contribution financière, l’UE vise à apporter des solutions durables pour les réfugiés et les rapatriés dans la région. La région des Grands Lacs fait face aux déplacements massifs de la population suite à la situation sécuritaire qui se détériore du jour au lendemain. 

À la suite de la visite du Haut-Commissaire des Nations unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, au Burundi, la délégation de l’Union européenne a promis de débloquer un montant de 40 millions d’euros pour financer les programmes du HCR dans la région des Grands Lacs. Une déclaration faite par l’ambassadeur de l’UE au Burundi, Claude Bochu, lors d’une conférence de presse qu’il a conjointement animée avec Filippo Grandi, le jeudi  09 février dernier à Bujumbura.  

S’adressant à la presse locale et internationale, M. Bochu a précisé que l’UE a intensifié son action avec la mobilisation de fonds régionaux de 40 millions d’euros visant à apporter des solutions durables pour les réfugiés et les rapatriés burundais dans la région des Grands Lacs.

« …l’UE a intensifié son action avec la mobilisation de fonds régionaux de 40 millions d’euros visant à apporter des solutions durables pour les réfugiés et les rapatriés burundais dans la région des Grands Lacs », a-t-il indiqué. Cette action régionale, a-t-il ajouté, sera mise en œuvre au Burundi, en Ouganda, en République Démocratique du Congo, au Rwanda et en Tanzanie.

Le  HCR  de son côté se félicite de l’annonce de la contribution financière de l’UE au profil des réfugiés et rapatriés au Burundi. Ce financement permettra aux réfugiés burundais dans la région et rapatriés de bénéficier d’une assistance multiforme notamment les aspects de protection et de résilience, l’assistance juridique, la prévention et la réponse aux violences sexuelles et sexistes, l’alphabétisation et la promotion des activités agricoles.

A lire : Burundi : Contribution financière du peuple japonais de 5,8 millions USD pour la réponse intégrée aux besoins humanitaires urgents

Filippo Grandi en visite au Burundi pour s’enquérir de la situation des réfugiés et rapatriés 

Le Haut-Commissaire des Nations unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, a effectué  une visite de deux jours, du 08 au 10 février au Burundi. À son arrivée à l’aéroport international Melchior Ndadaye à Bujumbura,  où il a communiqué avec la presse, le patron du HCR  dans le monde, a indiqué que sa présence au Burundi a pour but de s’enquérir de la situation des réfugiés et rapatriés. 

Accompagné par Claude Bochu, l’ambassadeur de l’UE au Burundi et Martin Niteretse, Ministre de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique, Filippo Grandi s’est rendu à Rugombo, en province de Cibitoke,  où il s’est entretenu avec les rapatriés et les réfugiés hébergés au camp de transit de Cishemere. 

Avec l’appui financier de l’UE, le HCR prévoit d’aider plus sur les retours des réfugiés Burundais se trouvant encore dans les pays d’asile ; et ceux qui sont rentrés pour faire en sorte que leur retour soit sûr, bien appuyé et bien soutenu. « On va augmenter l’appui financier aux gens qui retournent pour mieux couvrir les besoins des premiers mois de leur intégration », a annoncé M. Grandi.

Depuis 2017, le HCR a déjà facilité le rapatriement de plus de 207. 000 réfugiés burundais se trouvant dans les pays d’asile grâce aux appuis financiers des acteurs au développement dont l’UE en fait partie. Le HCR assiste et assure également la protection de plus de 90 000 réfugiés et demandeurs d’asile au Burundi dans cinq camps se trouvant dans les provinces de Ngozi, Muyinga, Ruyigi et Cankuzo, ainsi qu’en milieu urbain.

A lire aussi : Les réfugiés congolais des camps de Musasa et Kinama tirent la sonnette d’alarme

Prosper Aobe 

Articles similaires

ISCAM: le Chef de l’Etat anime une séance de moralisation de la société (Vidéo)

RTNB BURUNDI

Gitega : le personnel du Ministère en charge de l’agriculture appelé à ne pas se laisser distraire par la période électorale

RTNB BURUNDI

Congo-B: joie des Brazzavillois après la levée des restrictions sanitaires

RFI AFRIQUE
Verified by MonsterInsights