LE JOURNAL.AFRICA
SOCIETE

L’Ombudsman du Burundi appelle à l’encadrement de la population en période pré-électorale


Les représentants de la société civile doivent comprendre que leurs organisations ne sont pas des adversaires des pouvoirs publics, mais des organismes de complémentarité , avec un objectif de promouvoir l'amour et la cohésion sociale. Cette déclaration est de l'Ombudsman du Burundi lors d'un atelier de 2 jours qu'il a organisé à Bujumbura mardi 14 avril 2020, à l'intention des organisations de la société civile sur leur rôle dans la consolidation de la paix et la cohésion sociale.

Dans sa présentation, la Vice-présidente du Centre d'Alerte et de Prévention des Conflits (CENAP), Madame Nakimana Libérate a indiqué que dans cette période pré-électorale, l'accompagnement des communautés et différents acteurs clés concernés par les élections pour les soutenir dans la préservation de la paix et la sauvegarde de la cohésion sociale s'avère très urgent.

Pour la Vice-présidente du CENAP, le souci majeur est de développer leur capacité d'analyse critique pour les aider à résister aux manip...   

Continuer la lecture de cet article sur RTNB BURUNDI

Articles similaires

Tanzanie: les réfugiés burundais de Nyarugusu désormais privés de marchés

RFI AFRIQUE

Pourquoi un·e célibataire ne devrait-il·elle pas être parrain ou marraine dans un mariage ? (partie 1)

YAGA BURUNDI

RDC: Tshisekedi à Mbanza-Ngungu après l’accident meurtrier

RFI AFRIQUE
Verified by MonsterInsights