LE JOURNAL.AFRICA
ECONOMIE

Le port de Cotonou se modernise

La suite de notre série d’été sur les grands ports du monde nous emmène au port de Cotonou, au Bénin. Un port qui dessert l’hinterland, le Niger, le Tchad et le Burkina Faso notamment. Un port de marchandises qui va doubler de capacité dans les quatre années à venir

« Alors ici, nous sommes sur la digue ouest ! » Didier Houngbedji est le directeur du marketing du port autonome de Cotonou. Depuis la digue, la vue est imprenable sur les quais, les grues et les entrepôts dont certains datent des années 1960.

« Le port de Cotonou est divisé en trois parties : il y a les quais nord, les quais sud que vous voyez là, et ici, il y a la traverse. Et dans notre nouveau plan directeur, de ce côté-ci, nous allons construire le terminal cinq, un terminal qui sera dédié aux marchandises à vrac et au conventionnel », précise directeur du marketing du port.

Troisième port d’Afrique de l’Ouest après Lagos et Abidjan, le port de Cotonou est non seulement vital pour le Bénin, mais aussi pour les pays de l’hinterland, le Niger, le Burkina Faso et dans une moindre mesure le Mali. « Là par exemple, c’est l’entrepôt du Burkina que vous voyez à ma gauche ». 

Mais le port étouffe....   

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

Cacao durable: la Côte d’Ivoire doit s’adapter aux nouvelles exigences de l’UE

RFI AFRIQUE

Madagascar: 36kg d’or et pierres volés aux coffres du ministère des Mines

RFI AFRIQUE

Investissements: une bonne année 2020 pour les start-up africaines malgré la pandémie

RFI AFRIQUE