LE JOURNAL.AFRICA
ENVIRONNEMENT

One Ocean Summit à Brest: l’Afrique oubliée, l’Afrique pillée ?

Fishing industry; Fishing boats off the coast of Angola
L'Afrique et la surexploitation de ses ressources halieutiques sont les grands oubliés de cette rencontre qui s'achève à Brest, regrettent tant les politiques que les associations.

Le sommet des océans qui se tient à Brest dans l’ouest de la France doit prendre ce fin ce vendredi avec un sommet de chefs d’Etats et de gouvernements. Un des enjeux de ce sommet était de mobiliser les chefs d’Etats autour de la protection de la haute mer, les eaux internationales, qui représentent près de la moitié de la surface du monde mais qui ne répondent à aucune juridiction.. Un accord est espéré cette année.

La ministre de l’Environnement du Congo Arlette Soudan-Nonault attend du concret... et surtout, que l'Afrique soit mieux prise en compte, c'est ce qu'elle explique au micro de Jeanne Richard, envoyée spéciale. « Nous parlons tout le long des différents sommets, des différents forums qui se tiennent un peu partout dans le monde… Et pour quels résultats ? Personne ne regarde du côté du bassin du Congo !

Il y a beaucoup de pollution due à l’exploitation en haute mer des ressources naturelles, telles que le pétrole, le gaz. Il y a des dégazages en haute mer - des paquebots -, il y a des passerelles qui s’effondrent, des plateformes qui s’effondrent… Il y a également des grands bateaux de pêche industrielle, qui non seulement raclent...   

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

Côte d’Ivoire: des panneaux solaires pour le «data center» d’Orange en vue de la neutralité carbone

RFI AFRIQUE

Gitega: L’environnement est l’affaire de tous

LE JOURNAL.AFRICA

Madagascar, l’un des pays les plus pauvres au monde est-il une victime du changement climatique ?

RFI AFRIQUE
Verified by MonsterInsights