LE JOURNAL.AFRICA
CULTURE EDUCATION

RDC : Kinshasa devient la première ville francophone du monde

A la grande surprise, la  ville de Kinshasa est devenue la plus francophone du monde en remplaçant Paris.  La capitale de la République démocratique du Congo, est aujourd’hui reconnue comme étant la ville la plus francophone au monde en termes de pourcentage de francophones dans sa population. Cette francophonie, qui remonte à l’époque coloniale, est aujourd’hui considérée comme un vecteur d’unité et de diversité culturelle dans cette ville cosmopolite.

D’après le rapport Demographia World Urban Areas, désormais la capitale française, Paris, est la deuxième région francophone du monde avec 11,06 millions d’habitants après Kinshasa, qui comprend 12,83 millions d’habitants. Grâce à cette croissance démographique énorme, ces statistiques montrent que la francophonie est ancrée dans la culture et la société congolaise. Par conséquent, cette ville est devenue un important centre de la francophonie en Afrique et dans le monde entier.

Selon les critères définis dans le rapport sur la langue française de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) https://t.co/HiMEXwdcS1 , l’écart continue de croître entre les villes africaines et Paris. En voici le top 10 des villes les plus francophones du monde composé en majorité par des centres urbains du continent africain.

Après les deux villes précédentes, à la 3e position vient Abidjan (Côte d’Ivoire) avec 5,4 millions, Yaoundé (Cameroun) 4e avec 4,6 millions, à la 5e position vient Casablanca (Maroc) avec 4,3 millions, Bamako (Mali) est 6e avec 4 millions, 7e est Ouagadougou (Burkina Faso) avec 3,8 millions, 8e Alger (Algérie) avec 3,7 millions, vient Dakar (Sénégal) à la 9place avec 3,7 millions ainsi que celle de Montréal (Canada) avec 3,7 millions.

L’éducation en français, la ville cosmopolite et la présence de la France et de la Belgique, placent Kinshasa au 1er rang

Dans les écoles de la ville, le français est enseigné dès le plus jeune âge. Selon les données de l’OIF, environ 73 % des élèves de l’enseignement primaire en RD Congo ont accès à l’éducation en français. Les élèves apprennent à parler, lire et écrire en français, ce qui contribue à l’augmentation du nombre de francophones dans la ville. Le français est également la langue de l’enseignement supérieur en République Démocratique du Congo. Selon les chiffres de l’Agence universitaire de la Francophonie, plus de 60 000 étudiants suivent des cours de français dans les universités congolaises.

Kinshasa est une ville cosmopolite, où cohabitent de nombreuses cultures et langues. Le français est donc utilisé comme langue de communication commune entre les différentes communautés. Selon les données de l’OIF, environ 36 % des habitants de Kinshasa parlent français. De plus, la ville abrite de nombreux migrants francophones, notamment en provenance de la France et de la Belgique. Ces migrants apportent avec eux la langue française et contribuent à son utilisation dans la ville.

La présence de la France et de la Belgique contribue également à renforcer la place du français à Kinshasa. Les deux pays ont investi dans des programmes de coopération avec la RDC, notamment dans le domaine de l’éducation. En 2018, la France a par exemple lancé un programme d’appui à l’enseignement supérieur visant à renforcer les capacités des universités et des écoles d’ingénieurs.

D’ici 2050, l’Afrique représentera 80% des francophones

Selon les données de l’Organisation des Nations unies, la population africaine est passée à 640 millions en 1990 et à 1,4 milliard en 2022, ce qui explique une forte croissance démographique. Par ailleurs, elle représente 18% de la population mondiale. Toutefois, ce pourcentage devrait encore augmenter d’ici à 2050.

En effet, la République démocratique du Congo recense plus de 90 millions d’habitants dont 51% parlent français au quotidien d’après l’OIF. En raison de cette puissance démographique qui ne cesse d’augmenter sur tout le continent, l’OIF affirme que 80% des francophones seront africains d’ici 2050.

Lire : Les Jeux de la Francophonie en RDC reportés de 2022 à 2023

Toutefois, la RDC étant membre de cette structure depuis 1970,  sa culture a été marquée par de grands écrivains francophones tels que Sony Labou Tansi, Alain Mabanckou, et Véronique Tadjo. Ainsi que par des artistes de renommée internationale tels que Papa Wemba et Koffi Olomide.

321 millions de personnes parlent le français sur toute notre planète. Il  est la cinquième langue la plus parlée dans le monde derrière l’anglais, le mandarin, l’hindi et l’espagnol. Il est également la deuxième langue la plus parlée en Europe. C’est aussi la langue officielle dans 29 pays à travers le monde.

Willy Muhindo

Articles similaires

Une approche pour une formation initiale de qualité aux futurs enseignants

RTNB BURUNDI

Culture africaine: les rendez-vous en juin

RFI AFRIQUE

Les facultés de médecine reçoivent du matériel didactique adéquat

RTNB BURUNDI
Verified by MonsterInsights