LE JOURNAL.AFRICA
SANTE

Goma : des femmes protestent contre la carence en eau potable face à la menace d’Ebola

Une centaine de femmes ont manifesté pacifiquement, vendredi 6 septembre matin, dans les rues de la ville de Goma au Nord-Kivu. Elles exigent des décideurs, de l’eau potable, afin de mieux lutter contre l’épidémie à virus Ebola.

Accompagnées par une fanfare, ces femmes, mobilisées par une dizaine d’organisations féminines de la ville de Goma, portaient leurs bidons vides et calicots sur lesquels on pouvait lire : « Nous réclamons de l’eau pour lutter contre Ebola ».

Parties du Rond-Point Signers, elles ont marché environ 6 km, avant d’atteindre le gouvernorat de province. Là, elles ont déposé un mémorandum réclamant l’implication de l’autorité provinciale pour résoudre le déficit dans la desserte en eau potable dans la ville.

« Parmi les mesures suggérées à la population affectée par l’épidémie d’Ebola, il a été demandé de se laver les mains ; pourtant plus de ¾ de la population de Goma et tout le territoire de Nyiragongo n’ont pas accès à l’eau potable », a dénoncé Passy Mubalama, coordinatrice nationale de l’ONG Action et initiative de développement pour la protection de la femme et de l’enfant (AIDPROFEN).

Elle a demandé au gouverneur qui a lancé la campagne contre Ebola « de veiller au droit des citoyens, d’accéder à l’eau potable. »

Le gouverneur de province, et tous les membres du gouvernement provincial sont absents de Goma. Ils participent à un conseil de ministres organisé en territoire de Masisi.

Les manifestantes ont été reçue par un conseiller du gouverneur à qui elles ont remis leur mémorandum.

Articles similaires

%d blogueurs aiment cette page :