SANTE

Goma : des femmes protestent contre la carence en eau potable face à la menace d’Ebola

Une centaine de femmes ont manifesté pacifiquement, vendredi 6 septembre matin, dans les rues de la ville de Goma au Nord-Kivu. Elles exigent des décideurs, de l’eau potable, afin de mieux lutter contre l’épidémie à virus Ebola.

Accompagnées par une fanfare, ces femmes, mobilisées par une dizaine d’organisations féminines de la ville de Goma, portaient leurs bidons vides et calicots sur lesquels on pouvait lire : « Nous réclamons de l’eau pour lutter contre Ebola ».

Parties du Rond-Point Signers, elles ont marché environ 6 km, avant d’atteindre le gouvernorat de province. Là, elles ont déposé un mémorandum réclamant l’implication de l’autorité provinciale pour résoudre le déficit dans la desserte en eau potable dans la ville.

« Parmi les mesures suggérées à la population affectée par l’épidémie d’Ebola, il a été demandé de se laver les mains ; pourtant plus de ¾ de la population de Goma et tout le territoire de Nyiragongo n’ont pas accès à l’eau potable », a dénoncé Passy Mubalama, coordinatrice nationale de l’ONG Action et initiative de développement pour la protection de la femme et de l’enfant (AIDPROFEN).

Elle a demandé au gouverneur qui a lancé la campagne contre Ebola « de veiller au droit des citoyens, d’accéder à l’eau potable. »

Le gouverneur de province, et tous les membres du gouvernement provincial sont absents de Goma. Ils participent à un conseil de ministres organisé en territoire de Masisi.

Les manifestantes ont été reçue par un conseiller du gouverneur à qui elles ont remis leur mémorandum.

Articles similaires

Leave a Comment

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.