LE JOURNAL.AFRICA
SÉCURITÉ

Guerre au Nord-Kivu : La Coordination urbaine étudiante à Uvira s’exprime à travers les Manifestations

Durant deux jours de manifestations, la coordination étudiante et le mouvement citoyen MCLA/RDC ont déposé un mémorandum à Uvira, exprimant leur solidarité envers les victimes des atrocités de guerre dans le Nord-Kivu. Les participants ont exigé la rupture des liens entre le Congo et le Rwanda, mettant en lumière la lassitude des Congolais face aux guerres récurrentes dans l’Est.

Du 13 au 14 février, la coordination urbaine des étudiants, en collaboration avec le mouvement citoyen de lutte contre les antivaleurs pour un Congo émergeant MCLA/RDC, a organisé une marche et a déposé un mémorandum auprès du maire adjoint de la ville d’Uvira. Cette démarche s’inscrit dans le cadre de la solidarité envers les Congolais victimes des atrocités de guerre dans la province du Nord-Kivu. Les manifestants arboraient des affiches portant : « nous demandons la rupture de toute relation entre le Congo et le Rwanda, Goma va frapper Kagame, Goma n’est pas à vendre ».

Selon l’esprit de ce mémorandum, les Congolais sont lassés des guerres récurrentes dans l’Est de la RDC, sous le regard impuissant des États-Unis et de l’OTAN, qui devraient s’impliquer pour trouver une solution à cette situation d’agression. Selon cette déclaration, plus de 12 millions de Congolais ont été tués sans aucune réaction de la communauté internationale.  

Soucieux d’assister à la fin de cette tragédie, nous déclarons ce qui suit, disent les manifestants:

– Résilier tout accord, pacte, traité bloquant notre capacité à nous défendre contre toute attaque, tant intérieure qu’extérieure.

– Mettre en œuvre le programme de formation militaire pré-universitaire et se désolidariser des autorités proches de nos ennemis. »

Face à l’ampleur des conséquences négatives liées à l’agression rwandaise à travers le M23, les manifestants rappellent au gouvernement que le temps d’agir est venu, car plus de 12 millions de victimes suffisent pour déclarer la nécessité de sauver les rescapés et construire l’avenir. Le maire adjoint de la ville, qui les a reçus, les félicite pour cette première action patriotique organisée par les étudiants de sa juridiction au cours des cinq années d’existence de la mairie. Kifara Kapenda Kyky promet de transmettre leur ras-le-bol aux autorités compétentes.

Il est à noter que plusieurs manifestations ont eu lieu ce mercredi dans différentes villes à travers la République Démocratique du Congo. C’est le cas de Bukavu, où les jeunes acteurs sociaux du Sud-Kivu appellent la nation congolaise à boycotter les produits en provenance du Rwanda et à suspendre toute activité génératrice de revenus entre la RDC et le Rwanda, afin de dénoncer haut et fort l’agression du Rwanda.

Joséphine Mungubi

Articles similaires

Deux rebelles ADF évadés de la prison de Kangbayi au Nord-Kivu arrêtés en Ouganda

LE JOURNAL.AFRICA

RDC : des avions de chasse angolais et congolais survolent le ciel de Kinshasa

OKAPI CONGO

RDC : malgré les critiques, le mandat de la force régionale de l’EAC est prorogé

LE JOURNAL.AFRICA
Verified by MonsterInsights