LE JOURNAL.AFRICA
SOCIETE

Burundi : vers la construction des logements sociaux en haut niveau

Le gouvernement du Burundi a pris l’initiative de pouvoir  organiser le secteur de logement. Une équipe du ministre des infrastructures, de l’équipement et des logements est en discussion avec  les gouverneurs  de provinces  pour voir  la façon d’accélérer  la mise  en place du projet avec des chemins directeurs  pour des centres urbains

Le ministre  ayant les logements  dans ses attributions, Dieudonné Dukundane, indique qu’il s’observe à travers tout le pays des constructions anarchiques. «C’est pourquoi  nous avons  entrepris  l’élaboration  du chemin  directeurs pour que nos villes  qui s’agrandissent  du jour au lendemain,  puissent être organisées. Nous l’avons  fait  pour la ville de Gitega  l’année passée. Aujourd’hui nous sommes en province de Rumonge.»

M. Dukundane ajoute «Nous  avons constaté  à travers  des descentes  que nous  venons  d’organiser dans les différentes  provinces  que  si  on continue avec ce rythme  on risque  d’être  encore en retard.»

Il explique qu’il y a une  approche  préliminaire  qu’on peut  utiliser. Selon lui, la première approche consiste à la délimitation  du périmètre  urbain. Il souligne qu’à l’intérieur  de ce périmètre  toute construction  doit être  organisée en attendant que les chemins directeurs  de façon détaillée puissent être produits. Et  d’annoncer que  d’ici  deux semaines au maximum  que ce travail doit commencer avec  les différents gouverneurs de provinces pour pouvoir organiser les constructions qui sont en cours. 

Pour lui, les nouveaux  quartiers  qui viennent être  dernièrement  viabilisés en mairie  dont les sites Kizingwe Bihara, Nyabugete avec toutes ses phases de un à cinq font face au défi lié à l’accession aux parcelles

Interdiction de nouveaux quartiers viabilisés en plaine

Il annonce que le ministère  a pris les orientations qu’on aurait plus  de nouveaux quartiers à viabiliser particulièrement  dans la plaine dans le but de protéger l’environnement et l’agriculture.  Il explique que le ministère rationaliser  les espaces  qui existent  encore en mairie  de Bujumbura.

M. Dukundane ajoute que même pour ceux qui ont acquis des parcelles, ils ont pris l’option d’ériger  les constructions à hauteurs. Si vous êtes intéressé par ce programme aujourd’hui ou demain, nous avons émis une directive à  l’envers OBUHA de sortir un  communiqué  pour tous les acquéreurs  qui sont intéressés  par le programme  de logements sociaux  de venir se faire  inscrire. Ils seront  prioritaires mais ce qui ne seront pas intéressés  par ce programme  mais qui ne payeront pas les frais de viabilisation au  moment venu  on leur rembourse leur argent. 

Lire : Le projet MERANKABANDI: un atout pour le développement intégré

Il précise que les sites Kizingwe Bihara  qui compte 600 parcelles avec le nouveau programme seront logés plus 5000 familles. Il interpelle les fonctionnaires, les commerçants et d’autres personnes qui ont manqué de logement de venir se faire inscrire. 

Cela a été annoncé par le ministre Dieudonné Dukundane lors de la présentation  du bilan semestriel; au cours de laquelle il annonce que sur le budget de 50 milliards alloués aux activités du ministère pour une durée de 6 mois, 49 milliards ont été utilisés.   

Pacifique Gahama

Articles similaires

Bujumbura : la photographie, hobby et gagne-pain pour les jeunes

YAGA BURUNDI

Le SEP/CNPS organise la revue du secteur de la protection sociale

RTNB BURUNDI

Burundi : « J’ai été violé par ma nounou »

YAGA BURUNDI
Verified by MonsterInsights