LE JOURNAL.AFRICA
ECONOMIE

Burundi: réveil d’esprit entrepreneurial de 50 femmes autour de la cuisine

La Maison des jeunes du Burundi forme 50 femmes des quartiers Nords de Bujumbura sur l’éducation nutritionnelle et la pratique d’art culinaire. Cette formation veut que ces femmes deviennent conscientes qu’elles peuvent gagner de l’argent par cet art de la cuisine. 

Ce jeudi 18 août 2022, au siège social de la Maison des jeunes du Burundi, des femmes « vulnérables », selon l’organisation, suivent une théorie et la pratique de l’art culinaire. Organisée par la Maison des jeunes du Burundi, le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD-Burundi) soutient et appuie financièrement cette activité.

Ce n’est pas parce que vous ne connaissez pas la pratique d’art culinaire que vous êtes ici. Nous voulons que vous deveniez conscientes que vous pouvez gagner de l’argent par ce savoir-faire« , dixit Rosette Iragi Mihigo, coordinatrice de la Maison des jeunes du Burundi (MJB) livrant un mot d’ouverture de cette formation.

 A lire : Entrepreneuriat, un levier pour le développement du Burundi et de sa jeunesse

Une formation pour une autonomie financière

Après une formation théorique sur la bonne alimentation et son importance qu’a dispensée Mme Lydia Niyokwizigira , ces femmes ont pratiqué sous l’encadrement du maître cuisinier appelé « Big ». Elles ont préparé du riz pilau, de la sauce brune et des légumes à base d’amarantes, qu’elles ont mangé comme déjeuner.

Après cette pratique, Georges Ndihokubwayo, coordinateur-adjoint de la MJB leur a montré qu’elles peuvent dorénavant créer des relations d’affaires entre elles et commencer un business qui assure la bonne alimentation des gens dans leurs quartiers. C’est ça l’objectif. D’ailleurs, Cette formation s’inscrit dans la continuité du projet de formation en l’esprit entrepreneurial, l’appuie et l’autonomisation des femmes vulnérables des quartiers du Nord de Bujumbura qui exécute la MJB depuis quelques mois.

Un autre round de femmes va suivre cette formation d’un jour, lundi prochain. L’objectif est que ces formations parviennent à plus de femmes possible, indique le coordinateur- adjoint de la MJB.

 A lire aussi : Promouvoir l’entrepreneuriat féminin : La BIDF sera-t-elle à la hauteur ?

Eric Niyoyitungira

Articles similaires

Coronavirus : la RDC bénéficie d’un allègement de la dette du FMI d’un montant de 20 millions USD

OKAPI CONGO

Gitega: Les acteurs de la filière café évaluent la mise œuvre de leur feuille de route

RTNB BURUNDI

Des mareyeuses en grève en Côte d’Ivoire

BBC AFRIQUE
Verified by MonsterInsights