LE JOURNAL.AFRICA
EDUCATION

Des victimes de Boko Haram bénéficient de bourses d’étude au Tchad

Au Tchad, une vingtaine de jeunes élèves de la province du Lac Tchad bacheliers 2019, bénéficient de bourses pour étudier à N’Djamena.

L’octroi de ces bourses est considéré comme une réponse efficace à la destruction des infrastructures scolaires dans cette région où Boko Haram interdit aux populations d’aller à l’école.

La région du Lac Tchad qui est sérieusement affectée par les attaques des insurgés islamistes a vu de nombreux jeunes abandonner le chemin des établissements scolaires.

Le correspondant de la BBC au Tchad a interrogé Mobdou, un des 20 bénéficiaires des bourses.

Pour lui c’est une chance de faire des études supérieures pendant que la situation sécuritaire rend très incertaines les études dans sa région d’origine.

Des enseignants-chercheurs réclament leurs honoraires au Tchad

Ayabootcamp forme de jeunes tchadiens à lutter contre la famine

Le président du Conseil d’administration de l’université Emikoussi, Allah Ridy Koné, qui a octroyé les bourses, a indiqué que c’est un impératif pour son université.

Le gouverneur de la province du Lac Tchad, Adam Noucki Charfadine, lui a estimé que donner l’opportunité aux élèves de la zone d’étudier, est une réponse aux exactions commises par Boko Haram.

Plusieurs centaines d’écoles ont fermé leurs portes dans cette région, par crainte des attaques de ces groupes armés qui sont contre l’enseignement moderne.

Articles similaires

Commencer un échange
Besoin d'aide?
Bonjour!

Pouvons-nous vous aider?
Powered by
%d blogueurs aiment cette page :