LE JOURNAL.AFRICA
EDUCATION

Concours national : des sanctions seront infligées aux concepteurs indiscrets

La Ministre de l’éducation, de l’enseignement technique et professionnelle Janvière Ndirahisha a procédé samedi 25 mai 2019 à l’internement des enseignants qui vont choisir les épreuves sur lesquelles va porter le concours de la 9ème année fondamentale prévu du 11 au 13 juin 2019.

Janvière Ndirahisha a aussi souligné que ce sont les enseignants de la fondamentale qui doivent choisir les épreuves.

Elle a indiqué que le gouvernement a sorti une ordonnance pour que les élèves autodidactes qui avaient échoué puissent aller passer le concours tout en précisant qu’ils sont déjà inscrits.

La Ministre Janvière Ndirahisha a ajouté que le concours s’articule sur 7 disciplines à savoir le français, le kirundi, le swahili et l’anglais; les sciences humaines et la technologie ainsi que l’entreprenariat.

Janvière Ndirahisha a prodigué des conseils aux concepteurs et aux surveillants de garder la discrétion faute de quoi des sanctions sévères seront prises à leur encontre.

11.000 candidats sont attendus pour passer ce concours dans 958 centres de passation.

Articles similaires

Commencer un échange
Besoin d'aide?
Bonjour!

Pouvons-nous vous aider?
Powered by