EDUCATION

Concours national : des sanctions seront infligées aux concepteurs indiscrets

La Ministre de l’éducation, de l’enseignement technique et professionnelle Janvière Ndirahisha a procédé samedi 25 mai 2019 à l’internement des enseignants qui vont choisir les épreuves sur lesquelles va porter le concours de la 9ème année fondamentale prévu du 11 au 13 juin 2019.

Janvière Ndirahisha a aussi souligné que ce sont les enseignants de la fondamentale qui doivent choisir les épreuves.

Elle a indiqué que le gouvernement a sorti une ordonnance pour que les élèves autodidactes qui avaient échoué puissent aller passer le concours tout en précisant qu’ils sont déjà inscrits.

La Ministre Janvière Ndirahisha a ajouté que le concours s’articule sur 7 disciplines à savoir le français, le kirundi, le swahili et l’anglais; les sciences humaines et la technologie ainsi que l’entreprenariat.

Janvière Ndirahisha a prodigué des conseils aux concepteurs et aux surveillants de garder la discrétion faute de quoi des sanctions sévères seront prises à leur encontre.

11.000 candidats sont attendus pour passer ce concours dans 958 centres de passation.

Related posts

Quelques directives pour les étudiants inscrits dans l’ancien système (vidéo)

RTNB BURUNDI

Inauguration solennelle du Campus de Nyamugerera par Joseph Butore

RTNB BURUNDI

L’AUF célèbre le 20ème anniversaire de l’antenne Afrique des Grands Lacs

RTNB BURUNDI

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter Lire la suite