LE JOURNAL.AFRICA
SOCIETE

Où en est-on avec le projet qui voulait « libérer » Bujumbura de ses déchets ?

En 2013, un projet de collecte de déchets en mairie de Bujumbura a été conjointement initié par le gouvernement burundais et le programme d’appui néerlandais appelé « ORIO », Clean and Waste Free Bujumbura. Ce projet qui aurait coûté 11 800 000 euros consistait à évacuer puis recycler les déchets de la ville. Six ans plus tard, où en est-on ?

Le projet Clean and Waste Free Bujumbura visait en premier lieu l’aménagement d’un espace de décharge de déchets. Ensuite, il allait être construit un système de gestion des déchets ainsi que la conception d’une infrastructure pour la collecte et le transport et la mise en décharge des déchets. Il prévoyait aussi des mécanismes financiers de gestion des déchets après le programme « ORIO ».

Selon l’Étude d’Impact Environnemental et Social pour le projet Clean and Waste Free Bujumbura réalisé en 2013, trois stations de transfert en mairie de Bujumbura étaient prévues. « Ces stations seront situées de façon...   

Continuer la lecture de cet article sur YAGA BURUNDI

Articles similaires

Gitega: La first lady du Burundi a assisté les batwa

LE JOURNAL.AFRICA

Comment les tâches domestiques ont transformé un homme violent

BBC AFRIQUE

Lomami : la REGIDESO fournit gratuitement de l’eau aux ménages de Kabinda

OKAPI CONGO