LE JOURNAL.AFRICA
POLITIQUE

La Fédération de l’Afrique de l’Est, un atout pour le Burundi ?

Récemment, quelqu’un a évoqué sur Yaga les inquiétudes qui démontrent que le Burundi ne profite pas de l’EAC à la même échelle que les autres États membres. Malgré tout, la phase ultime de l’intégration régionale sera bénéfique pour le Burundi.

En 2018, parmi les pays de l’EAC, seuls le Soudan du Sud et le Burundi partagent le triste podium des pays moins riches de la planète. Ils enregistrent respectivement 223 et 377 dollars de PIB par habitant. Le Burundi se maintient dans cette catégorie depuis des années. Or, la pauvreté n’est pas une fatalité. L’intégration régionale du Burundi est l’une des meilleures solutions envisageables pour se libérer de cette entrave.

Le Burundi, pays enclavé ayant l’ouverture au monde via l’Afrique de l’Est, son import-export est généralement connecté aux ports de l’Océan indien. Pour ce fait, il n’a pas d’autres choix que s’associer objectivement aux autres pays membres de l’EAC. Malheureusement, le Burundi s’adapte à pas de tortue. Ces dernières années, le facteur politique s’y est ajouté fois, ce qui fait qu’il boycotte certains Continuer la lecture de cet article sur YAGA BURUNDI

Articles similaires

Les pourparlers de paix inter-soudanais reprennent ce lundi à Juba

BBC AFRIQUE

Burundi : Élections, seul moyen d’accéder au pouvoir

LE JOURNAL.AFRICA

Ouganda: deux députés de l’opposition accusés de meurtres

RFI AFRIQUE