LE JOURNAL.AFRICA
ENVIRONNEMENT

Le ministère de l’environnement rend public le calendrier des activités

Le Ministre de l’environnement, de l’agriculture et de l’élevage, Déo Guide Rurema a animé mardi 9 avril 2019, un point de presse sur le programme de mise en œuvre de l'ordonnance ministérielle fixant la journée dédiée à l'environnement et de celle portant interdiction de plantation des essences forestières absorbant beaucoup d'eau dans les périmètres de protection des sources d'eau, dans les bas-fonds et dans les marais.

Le Ministre Déo Guide Rurema a rappelé que le Burundi est un pays doté d’un patrimoine naturel précieux. Il a fait savoir que les précipitations y sont abondantes, son réseau fluvial est dense, des terres arables des marais fertiles et des lacs d’eau douce, tous azimuts, génèrent une large variété de services éco systémiques tout en soutenant directement la vie et les moyens de subsistance de la population. L’eau du Burundi n’est pas utilisée seulement dans notre pays mais aussi dans d’autres, a ajouté le Ministre.

Néanmoins, selon le Ministre Rurema, il s’observe une dégradation de l’environnement causée principalement par des actions d’ordre anthropiques entre autres la déforestation, les constructions anarchiques, la plantation des arbres absorbant beaucoup d’eau dans les sources, les marais et zones humides ainsi que les activités agropastorales non conformes à la réglementation en vigueur.

Le Ministre de l’agriculture et de l’environnement a indiqué que toutes ces activités hors normes ont pour conséquences des perturbations clim...   

Continuer la lecture de cet article sur RTNB BURUNDI

Articles similaires

Incendies au Maroc: plus de 700 hectares brûlés, la mobilisation continue

RFI AFRIQUE

Briquettes combustibles: un moyen pour atténuer le réchauffement climatique

LE JOURNAL.AFRICA

Les exploitants du littoral de la rivière Ntahangwa sont sommés de quitter les lieux

RTNB BURUNDI
Verified by MonsterInsights