LE JOURNAL.AFRICA
JUSTICE

Glencore au Cameroun: vers l’ouverture d’une enquête de la commission anticorruption?

Logos are seen in front of Swiss commodities trader Glencore building in Baar near Zurich in this January 5, 2010 file photo. Commodities trading giant Glencore International plc plans to raise up to $12.1 billion in an initial public offering in London and Hong Kong, according to a term sheet seen by Reuters on Thursday. REUTERS/Christian Hartmann/Files (SWITZERLAND - Tags: BUSINESS)
Plus d'un mois après les aveux de Glencore, au Cameroun la Commission nationale anticorruption (Conac) s'est saisie de l'affaire. Akere Muna, l'avocat camerounais engagé dans la lutte pour la transparence, annonce sur Twitter avoir reçu un courrier le confirmant. Le géant anglo-suisse du négoce de matières premières a plaidé coupable devant les juridictions américaines et britanniques et a reconnu avoir payé sur plusieurs années des hauts-fonctionnaires en Afrique et en Amérique du Sud. Tout un système de corruption pour obtenir ou garder des contrats ou pour éviter des audits.

J'ai enfin reçu une réponse de la Commission camerounaise a...   

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

Tchad: adoption du projet de loi constitutionnelle instaurant la vice-présidence

RFI AFRIQUE

«Biens mal acquis»: le procès en appel de Teodorin Obiang s’ouvre à Paris

RFI AFRIQUE

Afrique du Sud: quand le « docteur La Mort » refait surface

RFI AFRIQUE