LE JOURNAL.AFRICA
POLITIQUE

Centrafrique: des questions autour de la cryptomonnaie lancée par le président Touadéra

Le président centrafricain Faustin-Archange Touadéra a donc lancé, le 3 avril 2022, le « projet sango », cryptomonnaie censée attirer des investisseurs dans le pays. Un projet qui suit l’adoption du bitcoin. Pour ses opposants, il s’agit d’une diversion alors que les priorités des Centrafricains sont l’inflation et les pénuries.

Dans le sillage de l'adoption du bitcoin comme monnaie nationale fin avril, le président centrafricain Faustin-Archange Touadera a officiellement lancé ce dimanche soir le « projet sango ». Une cryptomonnaie nationale adossée aux riches ressources naturelles du pays. Objectif, selon les autorités : faire entrer des capitaux et investir massivement dans les infrastructures pour développer le pays.

Pour le porte-parole du gouvernement Serge Djorie, il est important que les autorités travaillent sur le long terme en régulant une activité qui existe déjà et qui pourrait donner lieu à des malversations en l'absence de cadre légal : « 

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

Centrafrique: des dizaines de soldats radiés de l’armée nationale

RFI AFRIQUE

Covid-19 : l’Assemblée nationale proroge pour la 4e fois l’état d’urgence sanitaire

OKAPI CONGO

Kinshasa : un responsable de l’UDPS escroque la population en monnayant des prétendus emplois

OKAPI CONGO