LE JOURNAL.AFRICA
Animaux SÉCURITÉ SOCIETE

Guinée: entre chimpanzés et villageois du Fouta-Djalon, une cohabitation devenue compliquée [2/2]

Bonobo young female 'Sankuru' portrait (Pan paniscus). Lola Ya Bonobo Santuary, Democratic Republic of Congo. Oct 2010.
La Guinée est le pays d’Afrique de l’Ouest qui compte le plus de chimpanzés sauvages. Ils sont particulièrement nombreux dans la région montagneuse du Fouta-Djalon. Mais la cohabitation est devenue difficile ces dernières années avec la population locale. À Mamou, les médias guinéens ont rapporté récemment plusieurs cas d’« agressions » perpétrées par des chimpanzés. 

De notre envoyé spécial à Mamou,

Au mois de décembre, un site de presse en ligne titre : « Des chimpanzés protégés sèment la terreur près de Mamou. »

« Voici l'enfant qui a été blessé, comme vous le voyez. Ses parents l'ont pris, l'ont envoyé à l'hôpital, et presque toutes les radios ont parlé de cette affaire », indique Lansana Kémo Keïta. Il est le chef de l’unité régionale de la Brigade de lutte contre la criminalité faunique et floristique de Mamou. Il nous montre la photo d’un petit Guinéen. Sa tête est couverte de pansements, autant d’égratignures. « La maman et l'enfant étaient dans les champs. Au moment où la maman travailla...   

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

Tchad: la famille de Tom Erdimi recherche toujours l’opposant, disparu depuis 2020

RFI AFRIQUE

Sénégal: l’armée fait un premier bilan de son opération en Casamance

RFI AFRIQUE

Congo-B: une ONG lance une campagne de traitement des cancers de la peau pour albinos

RFI AFRIQUE
Verified by MonsterInsights