LE JOURNAL.AFRICA
SOCIETE

Guinée: l’intime hommage rendu à Yaguine et Fodé

« Excellences, Messieurs les membres et responsables d’Europe ». Ainsi commençait la lettre écrite par Yaguine Koïta, quatorze ans, et Fodé Tounkara, quinze ans, dont les corps étaient retrouvés le 2 août 1999 dans un avion atterrissant à Bruxelles. C’était il y a vingt ans. Ce mardi 30 juillet, une petite cérémonie de commémoration était organisée au cimetière Cameroun de Conakry. Les familles de Fodé et Yaguine, ainsi que plusieurs membres de l’ONG belge « Amitié sans frontières », avaient fait le déplacement pour se recueillir sur la tombe des deux enfants.

Liman Koïta, père de Yaguine, peine à retenir ses larmes. Vingt ans après la douleur est toujours vive et le sujet plus que d’actualité. « Il y a des naufragés dans la Méditerranée. On se rappelle toujours du message de Yaguine et Fodé. Ça me fait très mal, parce que si le message de Yaguine et Fodé avait été entendu par les excellences auxquelles ils ont adressé leur lettre, il n’y aurait pas eu tous ces drames aujourd’hui ». « 36 000 morts en Méditerranée » Le cimetière Cameroun ressemble à une petite jungle sous cette pluie tropicale. Autour de la tombe des deux enfants, des membres de l’ONG « Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

L’achat de préservatifs : une affaire d’hommes seulement ?

YAGA BURUNDI

La jeunesse burundaise appelée à promouvoir les valeurs culturelles

RTNB BURUNDI

Sénégal: la gestion d’eau délicate dans la zone maraîchère des Niayes

RFI AFRIQUE