LE JOURNAL.AFRICA
EDUCATION

Publication des résultats de l’EXETAT-2020 : l’Inspection générale de l’EPST appelle à la patience

Des sources proches de l’Inspection générale de l’EPST rassurent que trois cents correcteurs travaillent sur les items des finalistes de 6h30 jusqu’à 22 heures. D’après elles, si la publication des résultats tarde, c’est parce que cette édition est spéciale. Elles avancent trois raisons à cela.

Premièrement, les épreuves hors session et celles de la session ordinaire sont intervenues au même moment, contrairement aux années précédentes.

Elles rappellent que la dissertation se passait deux mois avant les épreuves pratiques du mois de mai, pour clôturer avec la session ordinaire au mois de Juin. C’est ainsi que la publication intervenait au mois de juillet au plutard.

Ces sources précisent que cette année, le système de choix multiple a facilité la correction des items des filières non techniques ; ce qui a permis la première publication des résultats au mois de septembre dans trois provinces.

La troisième raison est liée au fait que les épreuves des filières techniques exigent une correction manuelle. Celle-ci demande de mesurer et de calculer pour voir si les réponses correspondent à la formule et aux données du problème.

Articles similaires

Butembo : aucun enseignant n’a été chassé de l’école Wapole pour non-paiement de la dîme (Coordonnateur kimbanguiste)

OKAPI CONGO

RDC : le gouvernement va décaisser l’enveloppe nécessaire pour payer les enseignants dès septembre

OKAPI CONGO

Coronavirus: en Afrique de l’Ouest et du Centre, la difficulté de l’enseignement à distance

RFI AFRIQUE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :