LE JOURNAL.AFRICA
Non classé

« Le FCC et le CACH, condamnés à travailler ensemble pour le bien de la population » (Néhémie Mwilanya)

Au cours d’une déclaration, lors de l’intronisation du nouvel archevêque de Mbandaka-Bikoro, le coordonnateur du FCC estime que les diverses déclarations du Chef de l’État à l’étranger et les répliques de la présidente de l’Assemblée nationale, tendant à l’éclatement de la coalition FCC- CACH, ne sont que « fruit des malentendus ».

« Le chef de l’Etat s’est exprimé dans un contexte précis. Il a émis son point de vue sur un certain nombre des sujets. Et maintenant qu’il est revenu au pays. Certainement que nous aurons un dialogue constructif comme d’habitude au sein de la coalition. Et s’il y a des malentendus, ils seront levés… », a affirmé Néhémie Mwilanya, avant de poursuivre : 

« Cela la prévue que nous sommes en train d’exécuter nos propres résolutions. La suite montrera que nous sommes bien condamnés à travailler ensemble pour le bien de notre population ».

Pour lui, le FCC compte bientôt ouvrir des pourparlers constructifs et permanents avec ses partenaires en vue de la bonne marche des institutions et du bien-être du peuple congolais.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :