LE JOURNAL.AFRICA
SANTE

RDC : pénurie d’eau potable dans plusieurs communes de Kinshasa

L’eau potable ne coule plus dans les robinets depuis au moins deux mois dans plusieurs quartiers de différentes communes de la ville de Kinshasa. Les plus heureux sont ceux qui n’ont fait que deux mois sans eau potable, car d’autres sont dans cette situation depuis plusieurs mois.

Vendredi 29 novembre, Radio Okapi a fait le tour de plusieurs quartiers. A la place de l’eau de la REGIDESO, c’est plutôt un système de tuyaux en plastique à travers le mur de la parcelle en provenance d’un puit de forage qui donne l’eau aux femmes de la commune de Ngiri-Ngiri.

« Nous sommes fatiguées il n’y a pas d’eau potable ici à Ngiri-Ngiri, nous ne faisons que transporter l’eau sur nos têtes, nous sommes devenues des catcheurs à cause d’eau. Ce que nous prenons ici est l’eau de puit salée. Nous sommes fatiguées, les autorités trouvez-nous une solution », se désole une dame rencontrée sur place.

Depuis plus de deux mois, il n’y a pas d’eau potable dans cette partie de la commune.

« Nous souffrons avec des chariots pour acheter l’eau. 20 litres à 200 francs congolais (0,11 USD). Il nous faut 10 bidons par jour », indique une autre femme.

Cette même réalité est aussi vécue à Kinsuka pécheur à Ngaliema, en passant par Kitambo, jusqu’à Kauka à Kalamu.

Pendant ce temps, les agents de la REGIDESO passent tout de même avec des factures des mois où l’eau n’a pas coulé. Pour les habitants, cette démarche est « rigolo. »

« On se demande, hier même, ils sont revenus avec des avis de coupure. Mais qu’est-ce qu’ils vont couper ? Vont-ils déterrer les tuyaux ? Que vont-ils faire » ?  se demande un homme.

Si ailleurs l’on déplore le méfait des pluies, à Kinsuka pécheur l’eau de pluie est une bénédiction pour la population. Ici c’est depuis le mois de mars que l’eau ne coule plus au robinet. Cette situation qui touche plusieurs quartiers de Kinshasa semble ne préoccuper personne.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :