Uncategorized

Bunia : la communauté Hema décrète trois jours de deuil, les activités paralysées

Les principales activités sont paralysées depuis mercredi 12 juin matin au centre-ville de Bunia en Ituri. La population a respecté le mot d’ordre de trois jours de deuil décrété par la communauté Hema en mémoire des victimes des dernières exactions perpétrées par des assaillants dans le territoire de Djugu. Ces attaques ont fait trente-huit morts, selon la société civile de Djugu.

L’arrêt d’activités consécutifs à ces jours de deuil prendra fin vendredi 14 juin, a indiqué Vicky Ngona, le porte-parole de la communauté Hema.

 Le centre-ville de Bunia a tourné au ralenti. Le Boulevard de Libération, principale artère, l’avenue Ituri, le rond-point Pic Nic et le marché central affichaient mercredi une mine de deuil.

Les commerces n’ont pas ouvert. Les banques, les station-services et les sociétés de téléphonie cellulaire n’ont pas ouvert non plus.

Dans quelques écoles visitées par les reporters de Radio Okapi, certains parents ont récupéré leurs enfants pour parer à toute éventualité.

Des jeunes massés en petits groupes échangeaient sur la situation qui prévaut dans le territoire de Djugu et dans la ville de Bunia.

Certains observateurs estiment que l’économie locale, déjà fragile, prendra un coup à la suite de ces trois jours d’inactivités, surtout que la majorité d’habitants vit au jour le jour.

Leave a Comment

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter Lire la suite