LE JOURNAL.AFRICA
EDUCATION

Burundi: Un abandon scolaire alarmant en province Kayanza

Il s’est observé un abandon scolaire inquiétant au cours du 1er trimestre de l’année scolaire 2019-2020 dans la province scolaire de Kayanza, causé en grande partie par les grossesses en milieu scolaire et l’exode rural. La Direction provinciale de l’éducation, de la formation technique et professionnel appelle à une collaboration triangulaire (famille, élève et enseignant) afin de renverser la donne pour les trimestres suivants.

Dans une interview accordée à JA le jeudi dernier, le Directeur provincial de l’éducation (DPE) Désiré Hatungimana trace un bilan lourd des cas d’abandons scolaires avec un nombre exacte de 3781 dont 3600 à l’école fondamentale et 181 du post-fondamentale.

Selon cette autorité scolaire, l’effectif est reparti de cette façon selon les communes; 323 dans la commune scolaire de Butaganzwa, 225 dans celle de Gahombo. La commune Gatara a enregistré 316 cas d’abandons scolaires tandis que la commune Kabarore en compte 496 cas. 541 cas d’abandons scolaires ont été répertoriés dans la commune scolaire de Kayanza, 423 en commune de Matongo, c’est au moment où la commune Muhanga compte 428 cas et la commune Muruta 339. La commune Rango encaisse à elle seule 690 cas d’abandons scolaires.

Le Directeur provincial de l’éducation, de la formation technique et professionnel à Kayanza, indique que les causes de ces abandons sont multiples. Il énumère entre autre les grossesses non désirées chez les filles-élèves où il fait mention de 25 filles qui ont abandonné l’école suite aux grossesses. La pauvreté, l’exode rurale, le petit commerce et le désintéressement sont les autres causes citées par l’autorité scolaire en province Kayanza.

Désiré Hatungimana appelle la jeunesse à se prendre d’engouement pour l’école, source du développement durable selon lui. Il invite les parents à suivre de plus près l’éducation de leurs enfants, surtout en leur montrant l’importance de l’école et à les encourager pour un engagement total.

Par Elvis Irambona

Voir sur le meme dossier « https://lejournal.africa/yaga_burundi_15819312066145/»

Voir aussi« https://lejournal.africa/burundi-une-education-sans-presse-pas-deffets/»

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :