LE JOURNAL.AFRICA
EDUCATION SOCIETE

Burundi: 100 enfants vulnérables du site de Sobel bénéficient de kits scolaires

L’ONG humanitaire Global Peace Chain Burundi a procédé ce vendredi 9 septembre, à la distribution des kits scolaires à 100 enfants vulnérables du site de Sobel de la zone Maramvya, en commune Mutimbuzi, province Bujumbura. Un don qui vient à point nommé selon les autorités locales  alors que la rentrée scolaire 2022-2023 est prévue pour le lundi 12 de ce mois.

C’est dans l’après-midi de ce vendredi, dans une ambiance chaleureuse que Global Peace Chain Burundi a été accueilli par ces déplacés du site Sobel en commune Mutimbuzi pour une activité de distribution des cahiers, stylos et crayons pour 100 enfants vulnérables. Monique Mbonimpa, coordinatrice des programmes à Global Peace Chain, explique que les enfants sont les futurs cadres du pays, et c’est pourquoi l’ONG doit les appuyer dans le but de les aider à arriver à leurs rêves. Elle ajoute aussi qu’ils ne doivent pas abandonner l’école, les diplômes qu’ils vont recevoir sont égal aux parcelles dans les années avenir.

Mme Mbonimpa a prodigué des conseils en général sur comment les filles en âge d’adolescence peuvent se comporter dans leurs attitudes et surtout en évitant des grossesses non désirés. “Les parents ont fait de leur mieux pour vous amener à l’école, s’il vous plait ne les décevez pas pour être des parents en retour”, a-t-elle ajouté.

Jean Paul Nduwimana, chargé de la protection civile au site Sobel, a élucidé que ce don vient au bon moment pour aider ces gosses vulnérables à bien commencer la rentrée scolaire 2022-2023. M. Nduwimana a exprimé ses sentiments de joie en faisant chanter ces enfants des chansons d’accueil pour Global Peace Chain, pour les inciter à revenir l’année prochaine. 

A lire : Burundi : 1200 élèves bénéficient des kits scolaires de la part de Global Peace Chain Burundi

Les bénéficiaires expriment leur sentiment

Jean de Dieu Iteriteka, écolier de la 5e année primaire, précise qu’il avait déjà acheté deux cahiers seulement et du coup avec Global Peace Chain, il vient d’en avoir en total six cahiers, avec deux stylos. Pour lui, cette ONG vient alléger sa souffrance du fait que ses parents sont en chômage, et il ne voyait pas où les parents pourraient trouver ces cahiers.

Emery Ndayizeye, écolier de la 6e année primaire, martèle que les trois cahiers qu’ils ont reçu vont l’aider à commencer la rentrée scolaire en attendant d’autres cahiers que ses parents pourront vont lui acheter dans les jours à venir.

Signalons que de telles actions ont été déjà effectuées par Global Peace Chain à l’intérieur du pays et aussi dans la capitale économique, et vont continuer pour l’année prochaine.

A lire aussi : Les 5 défis majeurs du système éducatif burundais

Blandon Uwamahoro

 

 

Articles similaires

RDC: opération d’enterrements collectifs à Kinshasa

RFI AFRIQUE

Burundi : Madame la recherche, où es-tu ?

YAGA BURUNDI

VIH/SIDA-Uvira: GVP-MASAR déterminé à mettre fin à la contamination de la mère à l’enfant

LE JOURNAL.AFRICA
%d blogueurs aiment cette page :