LE JOURNAL.AFRICA
SOCIETE

Le guide ultime pour se remettre d’un chagrin d’amour

Il n'y a rien de pire que le chagrin d'amour. J'ai eu le coeur brisé pour la dernière fois il y a exactement un an.

Dans mon cas, un amour plein de promesses de toute une vie avait pris fin très soudainement. J'étais sur le point d'emménager avec la personne que j'aimais. E t puis il a changé d'avis. C'était un choc énorme, et j'avais l'impression que je ne serais plus jamais tout à fait la même.

Les ruptures

Je n'étais pas étrangère aux ruptures. Ma stratégie d'adaptation habituelle était loin d'être unique : sortir, me soûler, oublier un instant, répéter. Mais cette méthode s'est toujours avérée inefficace, parce qu'on ne peut jamais vraiment oublier. Pas correctement. Lire aussi : 'Mon fiancé semblait parfait, mais il voulait me contrôler' Entre tromperie et manipulation, les confessions d'un 'gaslighter' L'année dernière, j'ai donc décidé d'essayer autre chose. A 32 ans, j'ai quitté Londres - où j'avais vécu 27 ans de ma vie - pour m'installer à la campagne. L'idée d'avoir à exister dans cet état d'avoir à " se remettre " de la relation, alors que je craignais constamment de rencontrer mon ex - dans l'autobus, dans la rue, à chaque coin de rue - était insupportable. J'étais sûre qu'un nouveau départ dans un endroit complètement différent de la ville me guérirait. Je n'avais peut-être pas beaucoup d'argent (quelques centaines de livres dans un compte d'épargne), mais j'avais un projet à réaliser et j'étais douée pour établir un budget, alors j'étais déterminée à le faire durer aussi longtemps que possible.
Pendant les huit mois qui ont suivi, je me suis plongée - faute d'une meilleure expression - dans la " thérapie du coeur". J'ai marché des kilomètres. J'ai nagé dans la mer. J'ai sangloté. Et j'ai travaillé plus dur que jamais auparavant. Et pourtant, c'est la tristesse dévorante qui l'a emporté. J'ai réalisé que la vie à la campagne, pour une citadine de longue date comme moi, était complètement inapropriée. Lire aussi : Une américaine avale sa bague de fiançailles Les célibataires nigérianes peinent à trouver une maison J'ai eu la chance d'avoir le soutien de ma famille, mais j'ai vraiment eu besoin de mes amis. Après un certain temps, la plupart ont cessé d'appeler, parce que la vie continue, n'est-ce pas ? Les visites promises ne se sont jamais concrétisées et je me suis sentie plus seule que jamais. Cela m'a fait me poser la question : existe-t-il une bonne rupture ? Existe-t-il vraiment une façon positive de gérer le chagrin d'amour ? A l'époque, je n'avais pas de guide. Maintenant, un an plus tard, j'écris cet article pour savoir.

Qu'est-ce que le chagrin d'amour ?

"Essentiellement, c'est un état de perte émotionnelle dévastatrice ", explique Jo Hemmings, psychologue du comportement et coach relationnel. "Bien que différents pour nous tous, les sentiments intenses de tristesse, de chagrin et le sentiment accablant de ne jamais pouvoir surmonter la douleur sont courants". "En termes cérébraux, les zones responsables de la douleur physique s'allument de la même ma...   

Continuer la lecture de cet article sur BBC AFRIQUE

Articles similaires

Ngozi se dopte des œuvres pour célébrer le 57ème anniversaire de l’indépendance

RTNB BURUNDI

UCOCO Brand plaide pour le rejet des vêtements de seconde main au Burundi

LE JOURNAL.AFRICA

Soudan: la hausse du prix du carburant accable les Darfouris

RFI AFRIQUE
Verified by MonsterInsights