LE JOURNAL.AFRICA
MEDIA SOCIETE

Le CNC délivre à certaines radios et télévisions l’autorisation d’émettre

L’assemblée extraordinaire du conseil national de la communication(CNC) s’est tenue lundi 21 avril 2021 pour analyser 3 points à savoir les dossiers de demande d’autorisation de travailler de certains organes de presse, les manquements professionnelles ou les fautes professionnelles commises par certains organes et une note d’information sur l’état d’avancement de la mise en œuvre de la recommandation donnée au CNC afin de s’asseoir avec les responsables des médias suspendus ou fermés.
Quatre radios et télévisions ont eu le droit d’émettre à savoir : la radio voix de la réconciliation, la radio télévision Burundi Bwiza, la télévision Isanganiro et la radio kazoza avec une télévision en ligne ijwi ry’ukugwiza umwimbu.

Au cours de cette assemblée extraordinaire, le CNC a analysé les manquements de deux médias, le journal Iwacu et la société Startimes.

Le Président a.i du CNC Laurent Kaganda a fait savoir que le journal Iwacu a publié le 6 mars 2021 sur son site, un article qui était mal conçu. C’était un article en rapport avec une conférence publique par vidéoconférence, à laquelle avaient participé les acteurs politiques de l’opposition, a précisé Laurent kaganda. Contacté à propos de ce manquement, le Directeur général du journal Iwacu a répondu que l’article avait été posté par un journaliste qui ne se trouve pas sur le sol burundais et a promis de corriger cette erreur, a expliqué le Président a.i du CNC. Et d’ajouter que le CNC continue les investigations pour plus d’informations sur ce dossier.

Concernant la société Startimes, Laurent Kaganda a fait savoir que cette société a suspendu pendant un délai de plus ou moins 3 semaines l’abonnement du CNC. Pendant cette période, les services de monitoring du CNC ne pouvaient pas suivre les contenus médiatiques sur les chaînes de Startimes.

Articles similaires

Nigeria: le ramadan s’accompagne d’une augmentation des prix des produits alimentaires

RFI AFRIQUE

UVIRA : Les agents de la société d’Assurance SONAS en Grève

LE JOURNAL.AFRICA

« Umwana w’umukuru » : la vérité sur la vie fantasmée des enfants des puissants

YAGA BURUNDI

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :