LE JOURNAL.AFRICA
EDUCATION

Education : validation de la politique enseigante

Le ministère de l’éducation et de la formation professionnelle avec celui de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique ont organisé lundi 4 novembre 2019, un atelier de validation de la politique enseignante.

L’élaboration de cette politique est motivée par la volonté du gouvernement à promouvoir une éducation de qualité dès la base au sommet. Cette politique vise à améliorer la qualité des enseignants professionnels motivés et qualifiés depuis la formation pré scolaire jusqu’à l’université.

Le Président du comité technique, le secrétaire permanent au ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Professeur Frédéric Bangirinama a fait savoir que cette politique enseignante est élaborée pour palier aux différents défis auxquels font face les enseignants.

Il a indiqué que le système éducatif burundais souffre d’un manque de curriculum aoristique c’est-à-dire qui est articulée depuis le pré scolaire jusqu’à l’université.
Il a précisé que c’est un travail qui demande de la planification. Il a également fait mention du cadre légal de recrutement des enseignants bien élaboré dans un contexte financier contraignant comme 2ème défis auquel fait face l’éducation au Burundi.

Il a ajouté que, compte tenu des finances qui sont limitées, il faut savoir gérer le peu qu’il y a en terme de recrutement et des priorités pour mieux définir le type d’enseignant qu’on doit recruter pour telle classe, telle province, tel endroit.

Professeur Frédéric Bangirinama a indiqué que l’exercice du métier d’enseignant est lui-même confronté à de multiples défis d’ordre social, économique, dans la qualité des infrastructures mais aussi du surnombre d’élèves.

Le Ministre en charge de l’éducation, Janvière Ndirahisha a indiqué quant à elle que le Gouvernement du Burundi ne ménage rien pour améliorer les conditions de travail du personnel de l’enseignant qui constitue la pierre angulaire dans le développement du capital humain.

Tous les intervenants à cet atelier de validation de la politique enseignante ont souhaité qu’il y aie la politique de renforcer les formations initiales et continues à l’endroit des enseignants afin d’améliorer leur compétence et les résultats d’apprentissage.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commencer un échange
Besoin d'aide?
Bonjour!

Pouvons-nous vous aider?
Powered by
%d blogueurs aiment cette page :