LE JOURNAL.AFRICA
ECONOMIE

Les institutions ministérielles appelées à consolider la bonne gouvernance

La Ministre à la présidence chargée de la bonne gouvernance, Jeanne d’Arc Kagayo a tenu mardi 6 aout 2019 une réunion à l’intention des secrétaires permanents des différents ministères.
Le but était d’échanger sur le renforcement de la bonne gouvernance, la lutte contre la corruption, les malversations économiques et financières dans les différentes administrations.

Dans son discours la Ministre Jeanne d’Arc Kagayo a indiqué que la consolidation de la bonne gouvernance et l’éradication de la corruption ainsi que les malversations économiques et financières, constituent l’un des objectifs importants de l’axe stratégique national de développement 2018-2027.
La mission de promouvoir la bonne gouvernance dans tous ses aspects et sur tout le territoire national relève en grande partie de la compétence des institutions ministérielles, a poursuivi la Ministre en charge de la bonne gouvernance.

Selon Jeanne d’Arc Kagayo, asseoir la bonne gouvernance est une mission permanente qui ne s’arrête jamais. Concernant les actions qui n’ont pas été prévues dans les plans annuels des ministères sur l’exercice 2019, elle a recommandé aux participants de se mettre ensemble pour arrêter des stratégies sectorielles et de travailler en synergie. Pour elle tous les secteurs convergent sur un même objectif : bâtir la nation burundaise.

Au terme de cette réunion, les participants se sont convenus que chaque département ministériel fasse une auto évaluation par rapport aux pratiques de gouvernance à travers les différentes directions. Cela leur permettrait de relever les défis et d’y trouver des solutions, afin d’asseoir la bonne gouvernance dans tous les secteurs de la vie nationale.

Articles similaires

%d blogueurs aiment cette page :