LE JOURNAL.AFRICA
ECONOMIE ENVIRONNEMENT

UE-Nigeria: une aide de 1,3 milliards d’euros pour une économie moins carbonée

390464 36: A villager walks past a column of fire from the Oshie flare station owned by Italian oil company Agip, March 8, 2001 near Akaraolu, Nigeria. The natural gas flare was lit in 1972 and has been on continuously ever since. Human Rights Watch estimates that Nigerian gas flares release 35 million tons of carbon dioxide and 12 millions tons of methane into the atmosphere each year. Flaring is a by-product of oil drilling. (Photo by Chris Hondros/Getty Images)
Une somme de 1,3 milliards d'euros sur cinq ans, cette somme, versée par les Européens, doit servir à aider le Nigéria à développer « des ressources à faible teneur en carbone » ainsi que « la résilience climatique en créant des emplois pour les jeunes ». L'annonce a été faite à l'occasion du forum d'affaires de l'Union européenne - Nigeria qui s'est tenu à Lagos en fin de semaine dernière. Si le Nigeria est le premier pays producteur de pétrole d'Afrique, il est particulièrement touché par les conséquences du changement climatique et peine à réduire les inégalités et la pauvreté.

L'objectif du versement de cette somme est de générer une croissance économique axée sur une agriculture intelligente, sur l'économie circulaire et numérique, a d...   

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

L’Egypte reçoit un prêt pour favoriser une économie non sexiste

LE JOURNAL.AFRICA

Le manque d’assainissement.adéquat: une entrave majeure au développement

RTNB BURUNDI

Burundi : face au commerce florissant de la friperie, l’urgence d’une industrie textile locale ?

YAGA BURUNDI