LE JOURNAL.AFRICA
SOCIETE

Les prix du mouton s’envolent à quelques jours de l’Aïd-el-Kébir

Dans un contexte de forte envolée mondiale des cours des matières premières dû à la guerre en Ukraine et de crise alimentaire, les prix des moutons flambent, à quelques jours de l'Aïd-el-Kébir, la fête du sacrifice, le 9 ou 10 juillet. La date précise de cette fête musulmane n'est pas encore connue car elle dépend du calendrier lunaire. Combien devront dépenser les familles en France ou dans certains pays du Maghreb ? 

En France, où 100 000 moutons sont abattus chaque année, les musulmans s'apprêtent à acheter un mouton qui devra être sacrifié dans un abattoir agréé dans le respect des règles d'abattage rituel propre à l'islam. Et ils devront le payer plus cher que d'habitude. Dans certaines bergeries, les bêtes sont vendues entre 35...   

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

Coronavirus : que doit savoir votre patron à votre sujet ?

BBC AFRIQUE

RCA: à Bambari, le PAM met en place la distribution de tickets alimentaires

RFI AFRIQUE

Afrique du Sud: suppression de plus de 5000 emplois dans une mine de platine

RFI AFRIQUE