LE JOURNAL.AFRICA
Recherche

Science: comment mieux valoriser la recherche africaine?

TO GO WITH AFP STORY BY CELIA LEBUR A researcher manipulates on December 11, 2012 blood samples from children vaccinated against malaria at the Albert Schweitzer Hospital in Lambarene, Gabon. AFP PHOTO / CELIA LEBUR (Photo by CELIA LEBUR / AFP)
À l'occasion de la Conférence mondiale sur l’intégrité au sein de la recherche, organisée au début du mois en Afrique du Sud, les chercheurs du continent ont demandé davantage d’égalité dans les collaborations scientifiques entre l’Afrique et les pays occidentaux. Selon eux, certaines mauvaises pratiques persistent encore.

Avec notre correspondante à Johannesbourg, Claire Bargelès

Originaire du Zimbabwe, Edmond Sanganyado est spécialiste des questions de pollutions chimiques. Désormais enseignant à l’université de Northumbria, en Angleterre, il observe régulièrement des problèmes autour de la façon dont sont conduites les recherches en Afrique : « Il y a ce qu’on appelle la " recherche hélicoptère ", où des scientifiques occidentaux arrivent en Afrique, font leurs recherches, puis rentrent chez eux et publient leur travail, sans échanger avec les chercheurs locaux. Ces scientifiques occidentaux ne vont pas forcément comprendre le contexte africain et leurs recommandations ne seront pas toujours adaptées au terrain. »

Et lorsque les chercheurs locaux sont associés, leur rôle n’est pas forcément valorisé. « Les chercheurs africains sont souvent réduits à collecter les données, et parfois ils ne sont pas bien identifiés comme contributeurs de la recherche », continue Edmond Sanganyado.

Un groupe de chercheurs travaille désormais sur la « déclaration du Cap », un texte qui doit compiler les bonnes pratiques. « J’espère que cela permettra de mettre en lumière les inégalités auxquelles les scientifiques des pays à revenus faibles et modérés sont confro...   

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

Afrique du Sud: la présence des requins blancs menacée par deux orques mâles

RFI AFRIQUE

Madagascar: un astéroïde baptisé Besely d’après un village malgache

RFI AFRIQUE

La RDC se dote d’un « Centre d’Excellence » spécialisé dans la formation et la recherche en chimie et technologie des batteries

POLITICO CD