LE JOURNAL.AFRICA
EDUCATION Recherche

RDC : Un étudiant énonce 13 théorèmes mathématiques

Salem Kumpovela, étudiant en première année de licence à l’Université Pédagogique Nationale (UPN), a énoncé 13 théorèmes mathématiques. Son article scientifique est Intitulé «  Détermination de l’équation générale d’une conique à partir de son équation réduite et relations de passage ». Salem Kumpovela est l’un des rares étudiants congolais qui publient des articles scientifiques pendant leur cursus académique.

Jeune mathématicien et informaticien âgé de 22 ans, Salem Kumpovela a dévoilé dans son article scientifique de 8 pages ses contributions mathématiques, publié au Centre de Recherche Interdisciplinaire de l’Université Pédagogique Nationale (CRIDUPN), dans le numéro 092b de juillet-septembre 2022 des Presses de l’UPN. La plus simple de ses motivations est de « pouvoir contribuer modestement à ce qui est déjà connu », dit-il.

Avant de préciser que c’est dans le cadre purement académique que cet article vient compléter son Travail de Fin de Cycle (TFC). Pour faire connaître et accepter les résultats de ses recherches, Salem Kumpovela compte contacter des grandes revues internationales.

« Ma première idée, c’est de publier dans des revues beaucoup plus générales, internationales. Envoyer des rapports des recherches au niveau des grandes académies des sciences, des grands laboratoires des sciences. C’est ce qu’on fait naturellement quand on prétend découvrir un résultat important ».

… des résultats importants

Dans ses découvertes et contributions, ce jeune chercheur congolais est convaincu d’avoir énoncé, grâce à ces résultats, un théorème général et fondamental d’arithmétique, ainsi que de l’algèbre. Soumis à l’appréciation de ses enseignants au niveau de son université (UPN), les résultats de l’étudiant Salem Kumpovela ont eu un avis favorable.

« Les enseignants l’ (ndlr article) ont bien accueilli. Il y a des félicitations qui viennent de toute part. Nous sommes en train de voir dans quelle mesure nous pouvons journaliser, vulgariser les résultats » ; explique-t-il.

Gradué en informatique et mathématique, Salem Kumpovela croit ferment que ces résultats sont un plus dans le domaine des mathématiques. « Je fais vraiment de la recherche fondamentale. Il y une contribution importante dans ça. Cette récente publication d’un certain nombre de théorèmes dont on peut citer un théorème général et fondamental d’algèbre (…) Au fond, ce sont vraiment des résultats qui, une fois arrivés à être muri au niveau de la vulgarisation, peuvent être à la base des grands enjeux de la révolution scientifique. Dans ce contexte fondamental de la recherche, les résultats ont toujours été importants même dans les applications ultérieures » ; est convaincu Salem Kumpovela.

Au prix des investissements personnels

Toute recherche scientifique nécessite des ressources financières et matérielles. Ressources que la quasi-totalité des universités congolaises ne disposent pas. L’UPN, université que fréquente Salem Kumpovela, n’est pas épargné. Salem Kumpovela, comme le poignet des étudiants congolais qui s’en donnent à des recherches scientifiques, doit mener ses recherches scientifiques au prix des investissements personnels.

« C’est au prix de certains investissements personnels que je suis arrivé à publier les résultats. Et de la même façon, quand on mène aussi des recherches il faut s’abonner aux grandes bibliothèques de la ville, échanger avec certains professionnels dans le monde de la recherche, consulter des professeurs (…). Au moment de la publication, l’université ne supporte pas le prix au niveau peut-être de la vulgarisation des résultats. Dans un cadre beaucoup plus simple jusque-là on peine à avoir des structures disposées pour la recherche scientifique » ; s’inquiète Salem Kumpovela.

Salem Kumpovela estime tout de même que le système éducatif congolais ne favorise pas les étudiants dans les recherches scientifiques. Pour lui, les décideurs devraient revoir tout le système et non pas quelques aspects. Ce qui permettrait aux apprenants et chercheurs à se documenter davantage afin de mener de plus en plus de recherches scientifiques.

… du rechercheur

Salem Kumpovela est coordonnateur du programme scientifique Vendredis Idées Nouvelles (VIN) au Département de Mathématique et Informatique à l’UPN. Actuellement, il est en première année de licence dans la filière informatique, plus précisément en conception des systèmes d’informations. Il est certifié spécialiste en Intelligence artificielle, 5G et Cloud Computing par HUAWEI Technologies. Il est auteur de quelques œuvres scientifiques dont certaines sont encore en cours de publication : Les relations de changement de coordonnées relativement à un point ou à une courbe plane d’un repère affine (orthonormé éventuellement) à tout autre repère du plan ; les équations générales des coniques trouvées à partir de leurs équations réduites ; les relations de passage d’une équation réduite relativement à une conique, à son équation générale ; l’application de ces résultats généralisée à l’étude des courbes planes.

Les publications scientifiques de l’étudiant chercheur Salem Kumpovela sont disponibles au Centre de Recherche Interdisciplinaire de la même université (CRIDUPN).

Augustin Sadiki

Articles similaires

RDC: le premier prix littéraire panafricain lancé à Kinshasa

RFI AFRIQUE

Sénégal: l’éducation devient une priorité pour les Mourides

RFI AFRIQUE

Madagascar: un mort et un blessé par balle lors d’une manifestation d’étudiants

RFI AFRIQUE
%d blogueurs aiment cette page :