LE JOURNAL.AFRICA
SÉCURITÉ

Est de la RDC: le M23 a atteint la base militaire stratégique de Rumangabo

Les combats entre le mouvement rebelle du M23 et l’armée congolaise durent depuis maintenant une semaine. Les affrontements avaient repris jeudi 19 mai dans le territoire de Rutshuru, vers Runyoni. Ils se sont étendus depuis à plusieurs localités dans la zone. Ce jeudi,

Rumangabo, c’est l’un des principaux camps militaires de la province du Nord-Kivu. Sa position est tactique, située dans l’est du Parc national des Virunga, à proximité de la route qui relie les villes de Rutshuru et de Goma. Son histoire aussi est symbolique : cette base militaire servait de quartier général au mouvement du M23 lors de l’insurrection de 2012 à 2013.

Ce jeudi, les rebelles ont de nouveau atteint ce camp, rapporte notre correspondante à Bukavu,Coralie Pierret. « Nous avons récupéré des armes avant de quitter les lieux », affirme l’un des combattants du M23. « Ce groupe poursuit ses manœuvres de harcèlements et d’intimidations », analyse le général Benoit Chavanat, commandant adjoint des forces de la mission de maintien de la paix des Nations unies. Depuis dimanche 22 mai, la Monusco agit conjointement avec l’armée congolaise, en réac...   

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

Trois présumés contrefacteurs arrêtés à Kinshasa

OKAPI CONGO

Mali: trois personnes arrêtées par la sécurité d’État

RFI AFRIQUE

RDC: deux agents de la lutte contre Ebola tués dans la région de Beni

RFI AFRIQUE