LE JOURNAL.AFRICA
SOCIETE

Des milliers de réfugiés camerounais au Tchad dans une situation très précaire

Cameronian refugees who fled the violence that broke out in the border village of Ouloumsa on Sunday in a dispute between herders, fishermen and farmers over dwindling water resources gather in Ndjamena on December 10, 2021. - More than 30,000 people in northern Cameroon have fled to Chad after ethnic clashes erupted at the weekend, claiming at least 22 lives, the UN's refugee agency said on Friday. (Photo by Djimet WICHE / AFP)
En décembre dernier, plusieurs milliers de Camerounais ont trouvé refuge au Tchad à la suite d’un conflit opposant des communautés d’éleveurs à des pêcheurs. Cela fait presque six mois que ces réfugiés vivent dans des camps, gérés par la Commission nationale d'accueil de réinsertion des réfugiés et financés en partie par l’Union européenne et les Nations unies. Les conditions de vie y sont difficiles et ces réfugiés n’envisagent pas encore de retour. 

Avec notre correspondante à Ndjamena, Aurélie Bazzara-Kibangula

Près de 10 000 réfugiés camerounais vivent dans le camps de Kalambari à quelques kilomètres de Ndjamena. Certains vivent dans des petites maisons en brique, d’aut...   

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

Spéciale Chronique du Vagabond : « Mais de quoi se plaignent-ils ? »

AKEZA NETWORK

La manie du manioc

RFI AFRIQUE

Le trafiquant d’êtres humains Kidane Zekarias s’échappe de son procès en tenue de civil

RFI AFRIQUE