LE JOURNAL.AFRICA
ENVIRONNEMENT SÉCURITÉ

Naufrage à Madagascar: le bilan définitif établi à 85 morts, surtout des travailleurs saisonniers

85 morts, 3 disparus et 50 survivants, c’est le bilan définitif du naufrage du Francia III, survenu lundi 20 décembre, au large de Soanierana Ivongo, sur la côte est de Madagascar. Lundi 27 décembre, l’Agence Portuaire Maritime et Fluviale (APMF) a donné les derniers détails sur ce qui est l’une des pires catastrophes maritimes qu’ait connues la Grande Île, l’occasion également de parler des leçons à en tirer.

Avec notre correspondante à Antananarivo, Sarah Tétaud

Les travailleurs saisonniers du girofle voulaient redescendre passer les fêtes chez eux. Mais à quatre jours de noël, les compagnies maritimes régulières affichent complet. Solution de repli : embarquer clandestinement à bord d’un navire de marchandises, à l’abri des regards, loin du port. Le navire fait 12 mètres sur 2. Peu importe pour les 138 passagers, qui se répartiront entre le pont et la cale.

...   

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

Burkina: face au défi sécuritaire, Kaboré réitère son appel à la «trêve sociale»

RFI AFRIQUE

Beni : 3 morts dans une attaque attribuée aux présumés ADF à Mangboko

OKAPI CONGO

Kenya : La plus grande réserve faunique du Kenya est en feu

LE JOURNAL.AFRICA