LE JOURNAL.AFRICA
JUSTICE POLITIQUE

Mort de Thomas Sankara: la justice décide de la mise en accusation de l’ex-président Compaoré

Ce mardi, le tribunal militaire a décidé de la mise en accusation de l’ex-président Blaise Compaoré pour attentat à la sureté de l’État, complicité d’assassinat et recel de cadavres dans le dossier de l’assassinat de l’ancien chef de l’État Thomas Sankara. Gilbert Diendéré, ancien bras droit de Blaise Compaoré, est lui aussi poursuivi. Au total, 14 personnes doivent comparaître devant le tribunal dans ce dossier.
Avec notre correspondant à Ouagadougou, Yaya Boudani Poursuivi pour attentat à la sureté de l’État, complicité d’assassinat et recel de cadavres, l’ex-président devra se présenter devant le tribunal pour un procès. Selon la décision judiciaire, il existe suffisamment de charges contre l’ancien dirigeant pour les faits de r...   

Continuer la lecture de cet article sur RFI AFRIQUE

Articles similaires

Centrafrique: les enquêtes se multiplient sur la mort de 13 jeunes près de Bossangoa

RFI AFRIQUE

Soudan : les associations d’avocats continuent de dénoncer les arrestations arbitraires

RFI AFRIQUE

Affaire Moïse Mbiye : le ministre des Droits humains condamne les attaques contre les avocats de la partie civile

OKAPI CONGO