LE JOURNAL.AFRICA
TECHNOLOGIE

Le premier satellite tunisien s’apprête à rejoindre les étoiles

Pour la première fois, un satellite 100 % tunisien va décoller ce samedi à 7h07 heure de Paris, 6h07 en temps universel, depuis le cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan. Il s’agit d’un démonstrateur technologique.

Il s’appelle Challenge One et fait à peine 30 centimètres de long, mais sa valeur symbolique est élevée. Il s’agit en effet du premier satellite entièrement développé en Tunisie, avec le groupe Telnet à la manœuvre.

Dédié à l’internet des objets, Challenge One est ce qu’on appelle un démonstrateur technique.  Son usage ne sera donc pas accessible au grand public : il vise en effet à tester l’efficacité d’une technologie.

Pour sa mise en orbite, Telnet a fait appel à une valeur sûre : le lanceur Soyouz de l’agence spatiale russe Roscosmos. Pour l’occasion, l’engin va délaisser sa traditionnelle livrée grise et orange pour du blanc et du bleu. Il s’agit là aussi d’un symbole, puisque c’est un hommage à la fusée Vostok1 de Youri Gagarine, le premier homme dans l’espace dont le vol a eu lieu il y a 60 ans.

Pour sa mission Challenge One ne sera pas le seul à bord, puisque 18 autres satellites feront partie du voyage au départ du mythique cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan.

Articles similaires

Une start-up malgache conçoit le premier ordinateur 100% solaire

RFI AFRIQUE

Madagascar dévoile sa «papamobile» en prévision de la visite de François

RFI AFRIQUE

TIC : encore du pain sur une planche pour les jeunes filles Burundaises

LE JOURNAL.AFRICA
%d blogueurs aiment cette page :