LE JOURNAL.AFRICA
AFRIQUE

L’armée tchadienne attaquée par Boko Haram au nord-est de Maïduguri au Nigeria

L’armée tchadienne a été attaquée mardi soir 16 avril par les éléments de Boko Haram au nord-est de Maïduguri où elle s’est déployée il y a quelques semaines pour soutenir les soldats nigérians, dans le cadre de force multinationale conjointe chargée de la lutte contre Boko Haram. Au cours des affrontements, deux soldats tchadiens ont été tués contre une cinquantaine de jihadistes.

Il y a quelques semaines, le commandement de la force multinationale conjointe a décidé de redéployer une partie des troupes tchadiennes sur les rives nigérianes du lac Tchad où les éléments de Boko Haram ont gagné du terrain à nouveau.

L’entrée des troupes tchadiennes au Nigeria avait été saluée par les populations le long de leur parcours. Depuis, il n’y a plus eu de nouvelle jusqu’à ce mercredi matin. Des nouvelles parvenant de Magorone, une localité située à une centaine de kilomètres au nord de Maïduguri, ont annoncé une attaque des positions tchadiennes par des éléments de Boko Haram. Ils étaient déterminés, mais nous avons tenu, a confié à RFI un officier sur place.

Il y a eu deux soldats tchadiens tués et douze autres blessés. 53 éléments de Boko Haram ont été tués et du matériel militaire dont un véhicule équipé de canon a été récupéré.

Ce mercredi, le chef d’état-major de l’armée tchadienne, le général Taher Erda, s’est rendu sur place pour encourager les soldats tchadiens et leurs frères d’armes nigérians.

Articles similaires

Commencer un échange
Besoin d'aide?
Bonjour!

Pouvons-nous vous aider?
Powered by
%d blogueurs aiment cette page :