LE JOURNAL.AFRICA
Non classé

RDC : Félix Tshisekedi au sommet de Niamey qui lance la Zone de libre-échange économique continentale

Le chef de l’Etat Congolais Félix-Antoine Tshisekedi est à Niamey depuis samedi 6 juin où il prend part au 33e Sommet de l’Union africaine qui se tient du 7 au 8 juillet. Ce rendez-vous politique et diplomatique consacre le lancement de la Zone de libre-échange économique continentale (ZLEC), annonce la Présidence de la République.

Le Président Tshisekedi prendra parole devant ses pairs, notamment au sujet du rôle qu’entend jouer la RDC dans la Zone de Libre Echange Continentale, renseigne la Présidence de la République.

Plusieurs pays dont la RDC ont déjà signé l’accord sur la Zone de libre-échange continentale. Ce projet devra permettre la création d’un marché de plus d’un milliard deux cents millions de personnes, avec un produit brut combiné de plus de trois mille milliards de dollars américains.

En janvier 2016, le président du Niger, Mahamadou Issoufou, avait été chargé par ses pairs de mener les travaux de consultation sur ce projet.

L’accord a déjà été ratifié par 25 pays et signé par 53 membres sur les 55 que compte l’organisation.

Le Bénin et l’Érythrée sont désormais les deux seuls pays réfractaires.

Le principe de la ZLEC étant d’éliminer d’ici cinq à dix ans les droits de douane sur un ensemble de produits représentant 90 % des lignes tarifaires, les pays membres devront ainsi remettre leur liste de produits dédouanés, dit non-sensibles, et se mettre d’accord sur les règles d’origine.

Pour le Chef de l’Etat congolais, c’est un objectif qui pourra être atteint grâce à un combat farouche mené contre l’insécurité et les différents conflits qui déstabilisent l’Afrique. De par sa position géographique au carrefour de plusieurs organisations sous régionales, la RDC a un rôle important à jouer dans l’intégration africaine préconisée par tous les chefs d’Etat au sein de l’organisation, note la Présidence de la RDC.

%d blogueurs aiment cette page :