Non classé

RDC : les attaques de mardi à Djugu ont fait 38 morts

Le village de Tché a été attaqué mardi vers 5 heures du matin. Selon le président de la société civile de Djugu, des jeunes munis d’armes blanches, présentés comme ressortissants d’une autre ethnie, ont surpris la population qui était bloquée, depuis la veille dans cette localité. Ils ont lancé une attaque et tué 38 personnes, indique la même source.

« Les assaillants ont surpris la population dans le village. Ils ont tué, pillé. Nous avons dénombré 38 corps. Dans l’après-midi, les jeunes gens se sont faufilés dans les villages pour essayer de vérifier, c’est en ce moment-là qu’on a compté ces corps », affirme Jules Tsuba, président de la société civile de Djugu.

Charité Banza, le président de la société civile de Bahema Nord, indique pour sa part que d’autres habitants du village Tche sont portés disparus. Il appelle au déploiement des FARDC pour faciliter leur recherche dans cette zone qui est pour l’instant inaccessible.

La situation sécuritaire reste confuse dans la région où plusieurs attaques sont signalées depuis l’assassinat de quatre personnes lundi dernier vers Nizi.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter Lire la suite