Uncategorized

Actualité.cd : "RDC-Rwanda : 'Nos pays resteront voisins pour toute la vie' (Tshisekedi)"

Revue de presse de mercredi 27 mars 2019

La visite du président Félix Tshisekedi au Rwanda dans le cadre de l’Africa CEO Forum et le rejet de la requête en annulation des sanctions de l’UE à certaines personnalités congolaises occupent une large place dans les médias ce mercredi 27 mars.

Actualité.cd évoque la proximité économique et historique qui lie le Rwanda et la République démocratique, deux pays qui partagent une frontière commune depuis que le monde existe. Ce média qui cite Félix Tshisekedi, évoque des nombreuses initiatives qui peuvent être développées entre les pays de la région.

« Je pense au barrage de la Ruzizi que le Burundi, le Rwanda et la RDC peuvent exploiter. Nous pouvons diversifier notre économie. Ces peuples vivent ensemble depuis des siècles et continueront de vivre ensemble. Il y a plein de choses qu’ils font qui demandent d’être encadrées », a évoqué le président de la RDC, repris par le site.

A Kigali, Félix Tshisekedi a réitéré sa volonté de relancer l’économie de la RDC à travers la lutte contre la corruption, note pour sa part Cas-info.ca. C’est dans ce cadre que ce site web est revenu sur la promesse faite aux hommes d’affaires par le président congolais de  mener des réformes institutionnelles et d’assainir le milieu d’affaires au Congo-Kinshasa, en vue de permettre des investissements.

Par ailleurs, en marge de la 7è édition de ce forum Africa CEO,  7sur7.cd, parle de Félix Tshisekedi qui a exprimé la volonté de son pays la RDC, à offrir ses bons offices pour la résolution de la crise entre le Rwanda et l’Ouganda.

“La RDC est prête à offrir ses bons offices…Notre vision est de construire des ponts et non des murs”, a déclaré le président congolais repris par 7sur7.cd

Ce dernier constate par ailleurs que depuis plusieurs mois, rien ne va plus entre le Rwanda et l’Ouganda. Les services de sécurité rwandais accusent Kampala de soutenir des groupes armés hostiles à Kigali. De son côté, Kampala multiplie les arrestations et expulsions de personnalités soupçonnées de travailler ou d’espionner pour le compte du Rwanda, précise  7sur7.cd.

L’autre sujet exploité par les médias concerne le rejet du recours que les proches de Joseph Kabila ont déposé à l’Union européenne pour faire annuler les sanctions qui leur ont été infligées par cette organisation.

Évoquant l’arrêt de la neuvième chambre du tribunal européen contre les parties requérantes, Le Phare note l le gel des fonds et des ressources économiques, ainsi que la prohibition d’entrée et de passage en transit dans les pays de l’UE. Des sanctions maintenues contre les proches de l’ancien président Joseph Kabila et d’autres dignitaires de l’ancien régime.

Actualité.cd rappelle que l’UE avait sanctionné les anciens ministres de l’Intérieur Ramazani Shadary et Evariste Boshab, Lambert Mende, (ancien porte-porte du gouvernement), Kalev Mutond (Ancien chef de l’ANR), Jean-Claude Kazembe (ancien gouverneur du Haut-Katanga) , Alex Kande (ancien gouverneur du Kasaï-Central) et les généraux Akili Muhindo Mundos et Eric Ruhorimbere.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter Lire la suite