LE JOURNAL.AFRICA
SPORTS

Pavard, bon retour en enfer !

Titulaire dans la défense de Stuttgart pour son retour au jeu après 2 mois d’absence, Benjamin Pavard, champion du monde et future recrue du Bayern Munich, n’a pu empêcher le nul (2-2) dans le derby face à Fribourg. Le VfB reste plus que jamais menacé par la relégation.   Stuttgart 2-2 Terminé Fribourg Revoir le direct entre Stuttgart – Fribourg Il avait tout à craindre de ce retour au jeu… Benjamin Pavard était titulaire face à Fribourg ce dimanche, sur la pelouse de la Mercedes-Benz Arena, après deux mois d’indisponibilité, suite à une déchirure à la cuisse subie le 9 décembre dernier. Une absence mise à profit par le champion du monde pour finaliser son transfert de Stuttgart au Bayern Munich, l’ennemi juré du VfB, pour les 5 prochaines saisons et moyennant 35 M€. Mais au cours de laquelle son club, en position de barragiste, a aggravé son cas en Bundesliga avec 4 défaites en 5 journées.   J’ai toujours été sincère avec le VfB Benjamin Pavard (latéral du VfB) De quoi envisager un accueil musclé de la part de ses supporters pour un Pavard au club depuis 2016 et qui la veille avait justifié son choix de carrière dans les colonnes du Bild (*), assurant notamment que « le transfert n’était pas une question d’argent pour moi », puisque d’autres prétendants à l’étranger lui offraient de meilleures conditions. « J’aime l’Allemagne, la mentalité, la Bundesliga. C’est pour ça que je voulais absolument rester ici. (…) Je ne sais pas comment vont réagir les supporters. Il est possible qu’il y ait des sifflets contre moi. Si c’est le cas, je l’accepterai. Mais je voudrais dire une chose : j’ai toujours été sincère avec le VfB. Et j’espère que les fans penseront à l’équipe et à notre situation difficile. »Le « Batard » frise le rougeUne situation qui saute aux yeux dès l’entame de ce derby du Bade-Wurtemberg avec l’ouverture du score des visiteurs dès la 4e minute de jeu sur leur unique frappe cadrée de la première période.Déjà pris pour cible pour ses performances lors des quatorze premiers matches de la saison, Pavard se rassure peut-être sur l’état de sa cuisse – il va jouer les 90 minutes de ce match de rentrée – mais ce n’est pas le cas dans le jeu pour un club souabe qui n’avait pris que 10 points sur 27 à domicile depuis le début de la saison et qui va longtemps se montrer inoffensif, mené au score jusqu’à un quart d’heure de la fin. Une tension illustrée par le Français tout proche du carton rouge après un coup de pied délibéré sur un adversaire, suivi d’un geste d’humeur pour l’envoyer au sol (57e). Une expulsion à laquelle n’échappera pas le fantôme de Mario Gomez, pour deux cartons jaunes reçus coup sur coup (89e), et qui va priver Stuttgart d’une si précieuse victoire, qu’avaient semblé offrir les buts d’Emiliano Insua (75e) et Daniel Divadi (83e), avant que la défense ne craque une dernière fois dans le temps additionnel (90e+4). Le VfB reste dans une situation toujours aussi préoccupante, barragiste (16e) à 3 points d’Augsburg, premier non relégable et vainqueur de Mayence (3-0).        ——————————— (*) « Quand je me suis retrouvé dans le tunnel des joueurs à l’Allianz Arena, que j’ai vu les joueurs du Bayern à côté de moi et senti l’ambiance, je me suis dit : « Je veux jouer un jour ici ». »

Articles similaires

Commencer un échange
Besoin d'aide?
Bonjour!

Pouvons-nous vous aider?
Powered by
%d blogueurs aiment cette page :