LE JOURNAL.AFRICA
ENVIRONNEMENT

Burundi : la saison de pluie commence bientôt

Ce mardi 6 septembre 2022, le ministère de l’environnement, de l’agriculture et de l’élevage a procédé à la présentation de la prévision météorologique saisonnière de la période de septembre à décembre 2022 correspondant à la saison culturale «Agatasi.»

Les prévisions météorologiques ont une grande importance pour tous les secteurs. En effet, elles donnent des informations sur les variabilités des phénomènes météorologiques qui permettent aux différents acteurs de développement socio-économiques de faire des planifications qui tiennent compte des risques climatiques.

Déogratias Babonwanayo, directeur de l’hydrométéorologique et de l’agro-météorologique fait savoir que le début effectif de la saison de pluie est prévu entre la deuxième décade du mois de septembre et la première décade du mois d’octobre et va s’observer progressivement du nord Est ouest vers sud-est.
Ce haut responsable de l’institut Géographique du Burundi indique que les dates probables du début de la saison pluvieuse d’Agatasi sont reparties en trois parties. La première partie du pays entre la première décade du mois de septembre pour la partie de la région naturelle de Mirwa, Mugamba et certaines parties de l’imbo.

Lire : EAC : Le cyclisme au service du développement du tourisme dans la communauté

La seconde partie du pays entre la deuxième décade et la troisième décade du mois de septembre pour les régions naturelles de Buyenzi et une grande partie de Mugamba, Mirwa, Imbo, Kirimiro, Bututsi, Bugesera, Bweru et une partie de Buyogoma.

La troisième partie du pays la saison pluvieuse est prévu entre la troisième décade du mois de septembre et la première décade du mois d’octobre dans la région naturelle de Buragane, Moso et la partie sud de l’Imbo et la partie de Buyogoma. Le nord-ouest et nord-est du pays auront des précipitations à tendance déficitaire et le reste du pays aura des précipitations au voisinage de la normale climatologique.

Déogratias Babonwanayo souligne également que la prévision de la température, la prévision météorologique saisonnière de la période de septembre à décembre montre que les températures seront normales sur le Burundi. Sauf qu’il y aura des zones où on observera l’augmentation légère de la température.

Des précipitations selon les régions naturelles du pays

D’après les prévisions des précipitations de l’IGEBU, la première zone de 55% du pays aura des précipitations en dessous de la normale climatologique. Dont une pluviométrie en dessous de la normale climatologique dans les régions naturelles de Bugesera, une partie de Buyogoma, du Moso, de Bweru et de Buyenzi. Toutes les autres parties, les précipitations attendues sont proches de la normale climatologique.

D’après les mêmes prévisions des précipitations de l’IGEBU la probabilité est de 45% du territoire national devra avoir des précipitations proches de la normale climatologique. Il s’agit des régions naturelles de l’lmbo, de mugamba, de Mirwa, du Kirimiro, de Buragane, une partie de Buyenzi, de Bweru et de moso.
Ruben Barakiza rappelle que les risques liés au changement climatique sont nombreux. Il cite entre autre la hausse de fortes pluies intenses, les inondations, la hausse de l’érosion des sols et les glissements de terrain.
« Les citoyens du Burundi à cultiver les plantes à cycle court afin de répondre aux impacts de la diminution de la pluie comme prévue au cours de la première saison culturale. » a interpellé Ruben Barakiza
Toutefois les secteurs socio-économiques peuvent se servir des prévisions météorologiques saisonnières pour ajuster leurs plans d’urgence. Les usagers peuvent aussi consulter l’IGEBU pour recevoir les mises à jour de cette prévision saisonnière. Par ailleurs la fin de la saison pluvieuse d’Agatasi est prévue entre la deuxième et la troisième décade (entre le 15 et 25) du mois de décembre 2022 presque dans toutes les régions naturelles du pays.

A lire aussi : Le ministre en charge de l’ environnement reçoit en audience une délégation de la Banque mondiale

Pacifique Gahama

Articles similaires

La BAD, couronnée comme leader mondial en matière d’adaptation climatique

LE JOURNAL.AFRICA

Pollution pétrolière au Gabon: des actions en justice contre la société française Perenco

RFI AFRIQUE

Trafic de bois présumé en Côte d’Ivoire: l’ancien ministre Alain Richard Donwahi se défend

RFI AFRIQUE
%d blogueurs aiment cette page :