LE JOURNAL.AFRICA
SOCIETE

« J’ai 22 ans et je veux enlever mon utérus »

 

Après des années de douleurs extrêmes et chroniques, Megan Archibald, 22 ans, a demandé une hystérectomie à son médecin.

Elle affirme qu'on lui a dit qu'elle était trop jeune et qu'elle ne serait pas prise en considération avant l'âge de 35 ans. Megan a déclaré à l'émission Mornings with Kaye Adams de la BBC Scotland qu'elle souffrait de douleurs insupportables pendant ses règles depuis le début de son adolescence. Une fois, ses règles ont duré près de six mois et elle a dû prendre des comprimés de fer pour contrer la perte de sang. Megan, habitante de Livingston dans le West Lothian, a lancé une pétition demandant au gouvernement écossais de revoir les directives du NHS. Elle dit qu'elle veut avoir une meilleure qualité de vie même si cela signifie qu'elle ne pourra pas avoir d'enfants. L'étudiante de l'Université d'Édimbourg souhaite que les spécialistes de la médecine engagent le débat sur sa décision de subir une hystérectomie, une intervention qui lui enlèverait l'utérus. Dans sa pétition au Parlement, Megan note que la valeur d'une femme semble reposer sur sa capacité à avoir un enfant, et non sur le fait qu'elle peut profiter de la vie sans douleur atroce et sans examens invasifs. Lire aussi: Népal: les femmes ne seront plus bannies de leurs maisons
Les coupes menstruelles peuvent aider à résoudre les problèmes de précarité menstruelle.
Elle croit ...   

Continuer la lecture de cet article sur BBC AFRIQUE

Articles similaires

Festival du rire 1ère édition au Burundi (vidéo)

RTNB BURUNDI

Mauritanie: création d’une Alliance nationale de lutte contre la corruption

RFI AFRIQUE

19 femmes enceintes libérées de plusieurs « usines à bébés » à Lagos

BBC AFRIQUE
Verified by MonsterInsights