LE JOURNAL.AFRICA
AFRIQUE

Au Ghana, deux hommes inculpés de viol sur des écolières britanniques

La police ghanéenne poursuit les recherches pour identifier et arrêter un troisième suspect. Copyright de l’image Getty Images
Image caption La police ghanéenne poursuit les recherches pour identifier et arrêter un troisième suspect.

Deux hommes ont été inculpés d’une série d’infractions, notamment de viol. Ils seraient entrés, avec des armes, dans le lieu d’hébergement des élèves et de leurs enseignants, qui effectuaient un voyage scolaire au Ghana en décembre dernier.

La police déclare qu’un garde de sécurité ghanéen a été abattu sur le lieu de l’incident, et que les filles ont été « soumises à de graves agressions sexuelles ».

Certains de leurs biens ont été volés, selon les policiers ghanéens.

Lire aussi :

Un journaliste d’investigation tué au Ghana

Protestation contre les prophéties d’un pasteur au Ghana

Un homme se noie au cour de son baptême

La police britannique, elle, déclare qu’Ishmael Akyene, un Ghanéen âgé de 34 ans, a été inculpé par la police de son pays pour 14 chefs d’accusation, notamment de viol, de complicité de viol, de possession d’armes à feu et de blanchiment de capitaux.

Le second prévenu, Daniel Akpan, de nationalité nigériane, à qui on reproche les mêmes faits, a également été inculpé de 14 chefs d’accusation.

Les deux hommes sont actuellement placés en détention en attendant d’être jugés.

Les recherches se poursuivent pour retrouver un troisième suspect.

Articles similaires