AFRIQUE

Deux options pour reporter le Brexit et sortir de l’impasse

La Première ministre Britannique Theresa May Copyright de l’image Getty Images
Image caption La Première ministre Britannique Theresa May

Les dirigeants de l’Union européenne ont approuvé à l’unanimité la demande de Theresa May de retarder le Brexit.

Un report du Brexit au-delà de la date initialement prévue du 29 mars, fixant désormais au 12 avril la date fatidique a été approuvé.

Mais si les députés britanniques approuvent la semaine prochaine l’accord de divorce conclu en novembre avec l’UE, la date du Brexit sera reportée jusqu’au 22 mai.

La Première ministre Theresa May a accepté ces deux scénarios.

A lire aussi : Theresa May à Bruxelles, pour une extension du Brexit

« La décision d’aujourd’hui souligne l’importance pour la Chambre des communes de voter l’accord sur le Brexit la semaine prochaine, pour que l’on puisse mettre un terme à l’incertitude et partir d’une façon souple et ordonnée », a-t-elle conclu lors d’une conférence de presse.

En cas de nouveau rejet, Londres aura jusqu’au 12 avril pour décider d’organiser des élections européennes. Ce qui lui permettrait alors de demander un nouveau report dont la durée n’a pas été fixée.

La proposition des dirigeants européens constitue un assouplissement de leur position.

Selon l’AFP plusieurs dirigeants avaient auparavant affirmé que faute de vote positif des élus britanniques, l’on s’acheminait vers une sortie sans accord du Royaume-Uni dans huit jours, synonyme de retour des contrôles aux frontières et de barrières douanières.

Related posts

Grand focus sur la Tunisie au Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient

RFI AFRIQUE

Mali: signature d’un accord politique «historique»

RFI AFRIQUE

Festival Africajarc: une rencontre avec le conteur Abdon Kaf

RFI AFRIQUE

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter Lire la suite